• Dice Hospital Deluxe - FICHE DE JEU
  • 1

Dice Hospital Deluxe

Note moyenne
8.00
(3 notes)
Règles: 15' - Durée par joueur/euse: 25' - Meilleur score: 54
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , , joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

SwatSh: 8/10

Vous allez trouver ça étrange mais quand j’ai vu pour la première fois l’image de la boite de Dice Hospital, j’ai tout de suite pensé à Kitchen Rush. Allez savoir pourquoi? Probablement les illustrations naïves des deux jeux m’ont incité à faire le rapprochement. Pourtant, Sabrina Miramon, une des 2 illustratrices, n’a pas illustré Kitchen Rush mais bien Quadropolis et de nombreux autres jeux comme Ecos First Continent ou Little Town.

Et puis les 2 jeux sont radicalement opposés (si ce n’est pour le public cible). L’un est un jeu coopératif de rapidité et l’autre est plutôt un puzzle solitaire. Bref, alors que je m’attendais à un jeu plutôt enfantin, j’ai découvert un jeu malin 🙂 Il faut dire que j’aurais dû un peu plus creuser. Les deux auteurs ont déjà réalisé d’excellents jeux comme Rurik et Waggle Dance. Enfin, son éditeur Francophone, Super Meeple, est occupé de réaliser un changement de ligne éditoriale très intéressant avec des excellents jeux comme la quête du bonheur ou Crystal Palace. Bref, tout ceci aurait dû égayer ma curiosité alors que je m’étais bêtement arrêté à l’image de la boite…

Heureusement, Philrey a décidé de nous présenter Dice Hospital lors d’une soirée jeux et j’ai bien apprécié le jeu. Les joueuses représentent des responsables d’hôpitaux. Elles vont accueillir de nouveaux patients à chaque tour sous forme de dé et devront les guérir (= faire passer leur valeur au-delà de 6) au plus vite et veiller à ne délaisser aucun patient sous peine qu’il soit de plus en plus infecté pour finalement trépasser (= faire passer leur valeur en-deçà de 1).

Draft de dés

Le jeu mêle plusieurs mécaniques qui s’emboitent très bien ensemble. Dice Hospital se joue en 7 tours et chaque tour est divisé en différentes phases. La première consiste en un draft de dé. On va jeter tous les dés et les répartir, astucieusement, par 3 et par ambulance de manière croissante. Ensuite les joueurs vont, chacun à leur tour, choisir une ambulance. Ils auront intérêt à choisir l’ambulance avec les dés de plus forte valeur mais seront alors derniers dans le tour et donc, derniers à choisir une carte bonus ce qui est assez moyen comme plan. Outre la valeur des dés, leur couleur est également importante surtout dès que vous possédez des habilités spéciales destinées à l’une ou l’autre de ces couleurs. Les choix sont donc assez intéressants bien que souvent, un choix modéré (ni trop grand, ni trop petit) soit un bon choix.

Bonus

S’ensuit une phase où chacun, à son tour, va choisir un bonus. Il y a deux types de bonus et ils sont limités: les médecins spécialisés qui apportent un Meeple médecin et donc un ouvrier supplémentaire ainsi qu’une capacité pour ce médecin comme de pouvoir soigner 2 dés de même couleur ou un dé plusieurs fois. Le second bonus consiste en une nouvelle unité pour votre hôpital qui permettra également de soigner plusieurs dés à la fois ou un seul plusieurs fois. Les médecins spécialisés sont généralement plus intéressants que les nouvelles unités mais si vous êtes trop loin dans le tour (et donc trop gourmand en dés élevés), vous n’aurez probablement plus beaucoup le choix car il ne vous restera que les bonus les moins intéressants.

Pose d’ouvriers puzzle

La dernière phase consiste à placer tous ses ouvriers dans les différentes pièces de son hôpital afin de soigner ses dés. En gros, la majorité des cases action vont permettre d’augmenter la valeur d’un ou plusieurs dés selon certaines conditions de couleur ou de valeur. Dès que vous arrivez à faire passer la valeur d’un dé au-delà de 6, il est soigné et sort de votre hôpital. Mais attention car souvent, vous n’aurez pas assez d’ouvriers pour soigner tous vos dés et les dés non soignés perdent 1 à leur valeur. Chaque patient mort vous fera perdre 2 PVs ce qui peut faire très mal.

L’aspect qui m’a le plus plu dans Dice Hospital est son côté puzzle car il ne suffit pas de soigner un maximum de vos patients, encore faut-il le faire en même temps 😀 Et oui, là où Dice Hospital sort un peu de sa thématique, c’est là où il devient très intéressant. Plus vous arrivez à faire sortir des patients de votre hôpital le même tour, plus de PVs vous gagnerez. Vous allez donc devoir bien réfléchir à soigner quels dés à quel moment pour arriver à en faire sortir un maximum le même tour. Génial! De plus, vous ne devrez pas trop trainer à les faire sortir car si vous n’arrivez pas à accueillir les nouveaux patients qui débarquent chaque tour avec l’ambulance, vous perdrez, là aussi, 2 PVs par patient refusé.

Deluxe

Dice Hospital sort en même temps qu’une petite extension Deluxe. Outre l’ajout de quelques salles et médecins, cette extension consiste essentiellement à améliorer le matériel de la boite de base. Les ambulances passent alors d’un simple bout de carton à de grosses ambulances 3D en plastoche. La tour de dés est sympa et les pions en bois très jolis. Voilà une extension loin d’être indispensable et à réserver aux plus assidus du jeu de base d’entre vous.

Dice Hospital est une belle surprise. Alors qu’à la vue de l’illustration de la boite on croit avoir à faire à un jeu enfantin, on découvre un jeu assez profond et très gai à jouer surtout grâce à l’asymétrie que vous allez construire à l’aide des médecins spécialisés et des salles supplémentaires de votre hôpital. Les choix resteront assez simples néanmoins et le thème et le matériel ne vous feront pas rêver comme dans Dreamscape également assez tactique. Dans Dice Hospital, vous prendrez le plus grand plaisir à résoudre son défi, plutôt solitaire, d’arriver à faire sortir un maximum de patients en un seul tour. Reste plus qu’à espérer que, contrairement à ce que tente de nous prouver Dice Hospital, les (vrais) médecins ne nous soignent pas à grands coups de jets de dés 😉


Ren: 8/10

La soirée (pour ne pas dire la nuit) est déjà bien entamée. On a déjà joué à 2 jeux. On entame un 3ème ou pas? C’est toujours risqué comme plan. Soit le jeu est bon, et on va passer au-dessus de la fatigue, du coup de mou de 2h19 du mat, et on va passer un bon moment. Soit le jeu ne l’est pas (ou en tout cas pas suffisamment), et ce sera le carnage, à la fois dans la partie puis dans un éventuel article plus tard. Voilà l’écueil qu’a dû surmonter Dice Hospital. Et ma foi, il s’en est sorti avec les honneurs!

Des dés dans un hôpital

Et ben oui, désolé, je ne peux pas m’empêcher de vous décrire le jeu de la manière la plus claire possible: dans Dice Hospital on va placer des dés dans un hôpital. Dit comme ça ce n’est pas particulièrement surexcitant. Mais dans le jeu ça tourne. Les dés représentent les patients qui vont arriver dans votre hôpital (les patients sont toujours hospitalisés par paquet de 3, nous sommes dans une ville très organisée, à mon avis nous sommes au Japon). Et il va falloir les amener dans les bons services et les faire soigner par les bons médecins. On va faire ça 7 fois, et celle qui aura soigné le plus de patients « en même temps » (voir plus loin) gagnera la partie.

De 1 j’accueille l’ambulance

Au début de chaque tour on va jeter une palanquée de dés (des d6 classiques). Les dés ont 3 couleurs. Une des joueuses devra placer les dés (par paquets de 3 donc) dans chaque ambulance, par ordre de grandeur. Sachant qu’on relance tous les 1 et les 6, jusqu’à n’obtenir que des 2, 3, 4 et 5. La valeur de chaque dé représente le degré de gravité de la maladie du patient: 1: va rendre l’arme à gauche à la fin du tour si vous ne le soignez pas. 6: si vous le soignez à ce tour-ci il sera définitivement guéri et pourra quitter l’hôpital (et vous marquerez des points). Dans l’ordre du tour chaque joueuse choisira une ambulance. L’ambulance avec de plus gros chiffres vous amènera des patients plus faciles à soigner. Mais l’ambulance avec les plus petits chiffres vous permettra de choisir le bonus (voir phase 2 ci-dessous) en premier. Dilemme dilemme..

De 2 je choisis mon bonus

Dans l’ordre inverse de la valeur des dés dans l’ambulance (les plus petis d’abord donc) chaque joueuse va choisir un bonus. Les bonus sont soit des médecins spécialisés, qui soignent beaucoup mieux que les médecins généralistes. Soit de nouveaux services spécialisés qui vous permettront d’agrandir votre hôpital, et qui vous permettront surtout et également de soigner vos patients de manière plus efficace.

De 3 je soigne mes patients

Chaque joueuse place ensuite ses médecins (les 3 généralistes de départ plus les éventuels acquis pendant la partie) dans les services adéquats pour soigner les patients. Sachant que les médecins et services soigneront d’une certaine manière vos patients. Exemple: un service soignera un dé vert (=augmentera la valeur d’un dé vert). Un autre soignera un dé de valeur 1 à 3. Un médecin spécialisé soignera un dé jaune, puis un autre dé jaune de même valeur. Un autre soignera 3 dés qui se suivent (2-3-4 ou 4-5-6). Etc…

Vous avez tout de suite compris le sel du jeu. Il faudra combiner au mieux les dés que vous choisissez avec les médecins spécialisés et les nouveaux services dont vous aurez fait l’acquisistion pendant la phase de bonus. Surtout que chaque patient non soigné voit son état empirer (traduction: chaque dé non traité voit sa valeur diminuer de 1, un dé à 1 non soigné est un patient qui meurt – ce qui vous fait perdre des points).

Cerise sur le gâteau, à la fin du tour, vous marquerez des points en fonction du nombre de patients que vous réussirez à faire sortir de l’hôpital. Mais avec un petit effet logarithmique. Donc vous aurez tout intérêt à planifier vos coups pour faire sortir un maximum de patients en même temps. Mais vous n’avez que 12 lits, donc après 4 tours il faut faire sortir des patients sans quoi vous devrez en sacrifier certains (et perdre des points). Dilemme dilemme.

Ma foi, jouable comme 3ème jeu!

Tout ça nous donne un jeu très sympa, une sorte d’optimisation chiffrée temporelle. On se casse les méninges mais sans forcer, on s’amuse à agrandir son hôpital, on recrute les meilleurs médecins pour venir soigner nos dés mal en point… tout ça est tout à fait plaisant. L’interaction n’est pas folichonne folichonne, mais la durée tout à fait raisonnable rend ça parfaitement acceptable.

Test du 3ème jeu passé avec mention bien!


Philrey: 8/10

Dans Dice Hospital, on va gérer le flux de patients qui arrivent pour des soins divers.

Comme expliqué clairement par Ren, la première phase simule l’arrivée des patients via des ambulances. Chacune ira dans un hôpital (d’un joueur). Les patients sont eux représentés par des dés de couleurs diverses. La valeur des dés indique quant à elle l’état du patient, du plus (1) au moins critique (6). Et comme les hôpitaux n’acceptent pas les cas désespérés ni les tires au flanc, les dés de valeur 1 et 6 sont relancés.
Les joueurs placent ainsi les 3 nouveaux patients dans les 4 chambres, chacune pouvant accueillir 3 patients. La chambre et le lit choisit n’a aucune importance. Par contre, l’hôpital a un grand intérêt à avoir assez de place pour les accueillir ces nouveaux patients!

La troisième phase simule les soins que les infirmières et docteurs donneront aux patients. Pour ce faire, les joueurs placeront les meeples adéquats dans les salles de traitement les plus efficaces afin de soigner les différents patients. Soigner dans le jeu signifie augmenter la valeur du dés de 1. Le patient guéri est représenté par un dé de valeur 7. Enfin, un dé 6 que l’on « soigne » une dernière fois avant de le remballer chez lui (sortie). Ce faisant, l’hôpital libère un lit pour un nouveau patient.

Vous aurez donc compris que les dés de faibles valeur resteront plus longtemps.

Les phases suivantes sont rapides: on vérifie les patients qui n’ont pu recevoir de soin. Leur état de santé s’aggrave évidemment (la valeur diminue de 1). Un dé de valeur 0 représente un patient mort (enfin, un dé de valeur 1 qu’on n’a pu soigné). 2 PV de pénalité en fin de partie par décès. A éviter donc.

Le choix des ambulances à la phase 1 indique le premier joueur. C’est important car lors de la phase 2, les joueurs choisiront de développer leur hôpital (via une tuile supplémentaire) ou d’engager un médecin spécialisé (via une carte et un meeple supplémentaire). Et ce choix se fait dans l’ordre du tour parmi un nombre limité de tuiles et cartes. Le premier joueur a donc plus de choix.

Une partie est limitée à 8 tours, ce qui évite d’entrer dans une sorte de répétition des tours. Encore une fois, bien vu!

Dice Hospital est donc une belle surprise. L’extension améliore le matériel mais on regrettera que la tour à dés ne rentre pas dans la boîte sans être démontée. Le thème est bien présent grace à l’édition en grande partie. L’attente entre les joueurs est assez limitée puisque les soins peuvent se faire en simultané. La seule interaction est dans le choix des ambulances (qui détermine le premier joueur) et le choix des tuiles/cartes à la phase 2. Pour le reste, on optimise le placement de ses infirmières et médecins chacun de son côté.


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

1 réponse

  1. Grissom dit :

    Excellents articles piur un excellent jeu….Santé !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *