• Dreamscape: Créatures de rêve - FICHE DE JEU
  • 0

Dreamscape: Créatures de rêve

Note moyenne
9.50
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 60' - Meilleur score: 67
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs

Jeu de base:

Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub

Ren: 9,5/10

Première extension de Dreamscape avec ce Créatures de rêve au nom prometteur. C’est Pierre Steenbruggen, la cheville ouvrière de Sylex, qui a réalisé cette extension, toujours illustrée magnifiquement par David Ausloos, l’auteur original du jeu de base. Dans Dreamscape nous sommes dans le monde des rêves. Quoi de plus normal d’y voir arriver des créatures qui vont encore améliorer le paysage?

Houhouuuuu

Via un plateau personnel supplémentaire (un appât) vous allez pouvoir attirer différentes créatures de rêve (dauphin, écureil, lapin, hibou, renard). Pour ce faire vous allez devoir placer sur votre appât un fragment de la couleur de la créature que vous voulez attirer, plus éventuellement un ou plusieurs autres fragments (tous différents) en fonction du nombre de créatures que vous aurez déjà dans votre dreamscape. Sachant que vous ne pouvez attirer qu’une seule créature de chaque type. Donc chaque créature supplémentaire sera plus « coûteuse » à attirer (surtout que vous ne récupérez lors de l’émergence que le fragment correspondant à la créature attirée, tous les éventuels fragments supplémentaires seront défaussés).

La qualité, ça a un prix!

Mais le jeu en vaudra la chandelle, car attirer une créature vous apportera un bénéfice immédiat. Sa puissance dépendra de la position de la créature sur la roue des faveurs au moment où vous l’attirerez. Des jetons indiquant la puissance seront placés en début de partie, et les créatures vont tourner sur la roue des faveurs pendant la partie. Il faudra donc bien choisir le moment pour attirer telle ou telle créature afin de maximiser le bénéfice que vous en retirerez. Et les bénéfices peuvent être substantiels: le hibou permettra de piocher des fragments dans le sac, l’écureuil permettra de récupérer des fragments de votre dreamscape (allo Mr Cauchemar…), le dauphin permettra de récupérer des fragments posés sur les pouvoirs de vos cartes, vous permettant de réutiliser leur pouvoir, tout en marquant des points de victoire…

Chaque fois que vous terminez une carte paysage, si des créatures s’y trouvent vous marquerez des points en plus (qui ne s’attendrit pas devant un joli renard dans un paysage bucolique, mmmh?). Et last but not least vous pourrez utiliser le pouvoir de vos créatures une fois par tour, en plaçant un fragment de la couleur adéquate sur votre dreamscape.

Sans faute!

Cette extension est extra car elle ajoute encore plus de possibilités tant tactiques que stratégiques. Les pouvoirs qui ont l’air simples et « légers » de prime abord sont en fait très puissants quand on comprend comment et surtout à quel moment les utiliser. Du coup il est évident que la discussion entre les « ho il est joli ce jeu, ça doit être un jeu facile, prenons-le pour jouer en famille » et les « purée quel brûleur de neurones ce jeu » ne va pas s’améliorer avec cette première extension! Mais ne vous y trompez pas, elle ajoute encore plus de profondeur au jeu. Et donc pour ceux qui aiment encore plus de plaisir!

En conclusion cette extension reste parfaitement dans la philosophie du jeu: accessible à tout le monde (les règles ne sont pas compliquées) mais courbe d’apprentissage pentue. Design magnifique. Idée qui colle parfaitement au monde des rêves.

Superbe!


Vin d’jeu d’vidéo

L’explication et la dégustation de l’extension en 6 minutes par Ren

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *