• Discovery: le jeu de l’évolution – Préhistoire - FICHE DE JEU
  • 0

Discovery: le jeu de l’évolution – Préhistoire

Note moyenne
7.00
(1 note)
Règles: 15' - Partie: 50'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s): , ,
Catégorie: Famille
Age minimum: 6
Nombre de joueurs: de 1 à 9 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Fabriqué en: France
Langue: Français
pub pub pub

Serval: 7/10

A la découverte des âges farouches !

DISCOVERY, le jeu de l’évolution est une création de Fabrizio Nastri, financé sur la plateforme  Ulule en 2017. Revivre les grandes découvertes de l’humanité à  travers un paquet de  54 cartes ! Voilà le concept,  un véritable défi à n’en pas douter !

L’auteur ayant déjà commis « Antiquité », c’est le petite boite « Préhistoire » que nous testons aujourd’hui, de la cueillette au Paléolithique inférieur jusqu’à la semi-sédentarisation au paléolithique supérieur, tout un programme !

L’idée du jeu est de retracer toute l’évolution de la préhistoire en construisant un arbre des découvertes. Cet arbre étant composé de cartes (découvertes) représentant les six ères d’évolution du paléolithique.  Chaque ère a sa propre couleur et est composée de neuf cartes  qu’il va falloir placer sur une zone commune grâce à un système de combinaison/condition.

Ce jeu propose trois règles différentes, la première dite Discovery intro, permet de découvrir les mécanismes et la structure de la partie en mode découverte sans compter les points. La deuxième le propose un mode Mémory ou la pose de cartes se fera en un seul paquet face caché au centre de la table ((la version bluff). Le dernier mode , « Explore » permettra lui de proposer la version Intro mais avec un système de décompte de point.

Parlons maintenant du mode « Explore », le plus complet

Chaque joueur à une première main de 5 cartes piochées dans le paquet de 54 cartes découvertes classées au préalable de la première à la dernière ère, les joueurs auront donc en main des cartes de la première ère, voire de la deuxième (si vous avez bien suivi !).

Une seule chose à faire : placer une carte (si c’est possible) sur le fameux arbre de la découverte afin de débuter ou continuer une ère.

Cette carte peut être prise de sa main, d’une rivière de cinq cartes mis à disposition sur la zone commune ou de la défausse d’un autre joueur (en effet quand un joueur ne peut placer une carte ce dernier doit en défausser une face visible dans sa zone de jeu).

Deux conditions pour cela :

  • Que la carte découverte placée ne requiert aucun prérecquis (notamment pour les cartes découverte de base, telle que la cueillette), on ne les trouve que l’ère 1 ou 2
  • Que la carte découverte ait déjà son ou ses prérecquis en jeu pour être placée.

Par exemple, la découverte « Homo-abilis » peut être placée si la cueillette est déjà présente sur l’arbre.  On retrouve ici un système typé « chainage » déjà éprouvé.

Une fois ces conditions remplies, un joueur peut si il le désire effectuer une action spéciale, une sorte d’action bonus, si et seulement si :

  • Il place la dernière carte découverte d’une ère (rappelons nous il y en a 9 !)
  • Il ouvre une nouvelle ère (il place donc pour la première fois une carte découverte d’une ère)
  • Il vide entièrement sa main de cartes.

Oui mais quoi comme actions spéciales ?? :

  • Rejouer, on place une nouvelle carte, on repart sur les conditions précédentes
  • Échanger une carte de sa main avec un autre joueur
  • Défausser une de des cartes
  • Réclamer auprès des autres joueurs une carte découverte et la récupérer !

Bien sur, si vous obtenez plusieurs actions spéciales, vous les cumulez !  On joue ici, sur les combinaisons de rejouabilité en cascade.

Sérial poseur

A noter il est également possible de rejouer une carte sans action spéciale, on appelle ça ; jouer en série.

Si je remplis les conditions préalable au placement d’une carte découverte, je peux immédiatement en poser une autre, puis une autre et pourquoi pas une autre…

La condition ? Que la carte que l’on veut jouer ait un lien avec celle précédemment placée !

Un lien ? Il y en a deux types :

  • Lien de famille : les deux cartes sont de la même famille (et oui je ne l’ai pas encore évoqué mais il y a 7 familles de cartes découvertes réparties dans tout le jeu : outils, alimentation, société, science, techniques, culture et mouvement), attention au prérecquis obligatoire !
  • Lien de prérecquis : une carte doit être le prérecquis de l’autre (par exemple, si je veux poser Feu qui a comme prérecquis « Homo Erectus » et que cette carte est déjà placée, je le peux)

Et là…les combinaisons peuvent s’enchainer entre Actions spéciales et séries !

Et les points sans tout ça ??

Et bien c’est plus simple.. 1 point par carte posée et 3 points par actions spéciales obtenues. Les points sont distribués sous forme de cartes annexes qui contiennent également des jokers pour le mode Mémory. J’en profite d’ailleurs pour préciser que les illustrations de Benoit Clarys sont réussies mais peuvent être clivantes, je les trouve en tout cas graphiquement fidèles en tout point au thème !

La partie se termine quand un joueur n’a plus de cartes en main et quand la pioche commune est vide.

Un pari réussi ?

J’aurai tendance à dire oui pour plusieurs raisons ; un travail sur le thème très abouti notamment grâce à un gros travail de recherche , un design respectueux de l’histoire du jeu et différents modes disponibles donne à Discovery un air de réussite.

De plus, l’auteur à pris soin d’apporter de multiples mises à jour sur son site https://www.discovery-game.com/ suite à diverses remarques des joueurs au fil du temps.

Ainsi depuis la date de mise à jour des règles de la boite qui m’a servi pour cet article, 3 nouveaux modes de jeux ont vu le jour, des nouvelles règles encore plus claires sont apparues et quelques nouveaux termes ont vu le jour, on en parle plus d’actions spéciales mais d’atout par exemple . Je vous avouerai toutefois que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans la logique de mécanique de pose en série. Ma moitié, elle, n’a éprouvé aucune difficulté, je me dis donc que mon cerveau est un peu dérangé et que les amateurs de jeu de ce type prendront un vrai plaisir à recréer une partie de l’histoire de l’humanité.



Plutôt minéral et frais, cette vendeange tardive nous émoustille toujours !

Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *