• Vikings - FICHE DE JEU
  • 2

Vikings

Note moyenne
8.50
(1 note)
Règles: 30' - Partie: 60'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Amateur
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
pub pub pub

783 Vikings 1

 

Philtap:  8,5/10

Rôôôôô mais non, il ne faut pas exagérer, c’est un très bon jeu ! En tous cas, moi j’aime bien VIKINGS !

J’aime surtout y jouer quand je n’ai pas envie de faire un jeu avec des petits ouvriers qui vont encore chercher du bois pour encore construire des trucs. Pour peu que j’ai regardé un épisode avec Charles Ingalls, moi le bois, j’en ai soupé !

J’aime y jouer aussi quand je n’ai pas envie de sortir un bon gros jeu de figurines, où on jettera des poignées de dés pour poutrer ces ignobles aliens venus perturber nos braves spaces marines en train de faire une séance de sauna dans leurs armures…

Oui ! J’aime VIKINGS ! Non pas parce qu’il me fait penser à un gros tas de barbares avec des nattes, mais parce que c’est un jeu intelligent, abstrait, malin et frustrant (surtout à 4). Certes, il y a le hasard du tirage, mais, bon sang, tous les joueurs sont à la même enseigne et sont donc confrontés à la même difficulté.

Mais donnons quelques explications de règles. Vikings se joue en six manches. Au début de chaque manche, on fait prend un paquet de 12 tuiles îles que l’on dispose autour d’un cercle mobile divisé en 12 parts. Les parts sont numérotées de 0 à 11. Ce sera le prix à payer pour acheter la tuile île. On effectue ensuite un tirage de « meeples » en forme de vikings et on les dispose dans une ordre précis à raison d’un par tuile île. On commence par les pêcheurs (bleu) sur le 0, puis les orfèvres jaunes, les éclaireurs verts, les nobles rouges, les guerriers noirs et les maîtres d’équipage gris. Enfin, on pose quatre tuiles bonus (mode avancé)…

Chaque joueur aura alors un peu d’argent et une réglette pour poser ses îles, petit à petit. A chaque tour les joueurs vont devoir alors choisir un couple tuiles île/meeple viking. Et c’est là toute la subtilité du jeu… En effet, sur votre réglette, vous ne pouvez pas placer vos tuiles n’importe comment. Une ligne autorise un type de vikings, mais aussi la forme de l’île (Début, milieu ou fin d’île). Et lors de vos achats, si vous ne pouvez pas poser votre tuile… Alors elle est perdue. Ensuite vous êtes aussi obligé de poser votre viking à peine acheté sur la tuile que vous venez de prendre… Dans le cas contraire, ce brave se retrouvera sur le continent (dans le coin de votre réglette) et viendra vous encombrer car il ne rapporte aucun avantage.

En revanche les vikings posés amènent pour la plupart des points, mais aussi de l’argent. Les vikings bleus n’apportent rien, mais en fin de partie, il faut nourrir tout le monde, c’est là qu’ils interviennent. Les vikings gris maître d’équipage ont aussi un rôle important car ils peuvent faire traverser les pauvres gars coincés sur le continent. Malheureusement, rappelez vous, ce sont les plus chers lorsqu’il sont placés sur la roue.

La roue pourra bouger en fonction des achats, ainsi si on libère les vikings les moins chers, les prix baissent. On se retrouve ainsi devant des choix parfois cruels où l’on devra choisir entre payer cher, les meilleurs vikings ou prendre les moins chers faute d’argent… Pire encore, vous n’avez plus d’argent ? Ce n’est pas grave ! Vous pouvez sacrifier des points de score contre de l’argent…. Si ce n’est pas du vice ça ? … En effet, il n’est pas étonnant de voir un joueur s’endetter au point d’avoir zéro points de score… En revanche, il pourra peut être les reprendre grâce à ses investissements…ou pas. Pire encore, on ne pourra prendre une tuile bonus que si vous achetez le couple le plus cher… Et évidemment, ces tuiles sont fort intéressantes, car elles doublent des points ou nous donnent des « supers » maîtres d’équipage capables  de faire traverser plusieurs vikings au lieu d’un seul ..Etc…

Enfin, il n’y a pas que des îles, mais aussi des drakkars, que vous prendrez parfois à bon escient, car les maîtres d’équipage seront souvent avec eux, vu que ses tuiles drakkars sont placées directement en fin de roue avec les meeples gris, ou bien à mauvais escient car vous n’aurez pas le choix si tout le monde a pris les îles… Les tuiles drakkars viendront rendre inactifs certains de vos meeples sur les îles en fonction de leur force (couleur de voile)… grrrr.  Sauf si vous placez un guerrier noir juste devant … Et là au contraire, vous avez tout à gagner.

A chaque fin de manche, on procède à un décompte d’argent et/ou de points qui dépendront des vikings que vous aurez placés sur les îles (un décompte d’argent seul des vikings jaunes, une manche sur deux, puis un décompte de tous les vikings sur les îles une manche sur deux)… On termine la partie avec un système de décompte final : Celui qui a le plus d’îles, celui qui a la plus grande île, etc…. On nourrit enfin ses meeples grâce aux pêcheurs (ou bien on perd des points)

Celui qui a le plus de points … gagne! (On s’en doutait)

Oui je sais… je sais que c’est perturbant de devoir placer ses meeples sur le continent au lieu d’une belle île à piller. Mais c’est là toutes la stratégie de VIKINGS : Savoir attendre et anticiper ses choix… Choisir les bonnes îles, les bonnes couleurs et prévoir l’utilisation des maîtres d’équipages au bon moment…

VIKINGS se joue très bien à deux, avec plus de facilité, plus d’actions et des scores de ouf. Mais à 4, il devient redoutable, car le nombre d’actions est divisé par deux (seulement 3 par manche au lieu de 6 à deux joueurs). Je retrouve bien le type de jeu de son créateur qui nous avait pondu TIKAL et les palais de CARRARA… Un thème fort mais surtout une mécanique subtile.

Pour VIKINGS, il faut au moins deux à trois parties pour le juger, sachant qu’à la première, on va se dire « oh la la, mais c’est impossible à maîtriser ». Mais dès la deuxième, on va comprendre toute la stratégie. Dernière chose, je conseille de jouer en mode avancé avec les tuiles bonus, qui vous tenteront à prendre les tuiles les plus chères, parfois en dépensant des points de scores pour avoir l’argent nécessaire.

Bref, avec sa sortie française en 2014, c’est, pour moi, le jeu « différent » du moment. Moi, je lui mets une bonne note. Rôôôô quand même !

_____________

Vikings vient de sortir chez Filosofia.  Vikings est la version française de Wikinger dont vous trouverez les avis de SwatSh & Philrey ici. (c’était il y a longtemps déjà 😉 )

_____________

786 Vikings 2

 

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. Crenom dit :

    Salut Sirzen,
    En fait j’en sais trop rien car je n’ai pas encore joué à Vikings. Mais à ce que j’ai pu en lire, je pense qu’il n’y a strictement aucune différence entre les 2.
    Amuse-toi bien Sirzen,
    SwatSh.

  2. Sir Zen dit :

    Salut Swatch,
    Juste une petite question … Y a t il des différences entre ce VIKINGS et WIKINGER? Merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *