• X-odus - FICHE DE JEU
  • 4

X-odus

Note moyenne
8.50
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 10' - Partie: 90-180 min'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

Tapimoket : 8,5/10

La Terraformation de Mars, c’est de l’antiquité !

L’humanité a amplement progressé depuis. Désormais, le voyage interstellaire s’étend au delà du système solaire, et les voyages au travers de la galaxie sont possibles.

Ces voyages sont bien sûr l’occasion de faire des millions de découvertes. Mais l’une d’entre elles a captivé les humains plus que tout autre : Les précurseurs.

Impossible de croiser les êtres de cette espèce alien très avancée. Peut-être a-t-elle disparu ? Ne laissant derrière elle que des ruines, des reliques et des technologies incroyables… Mais peut-être qu’elle existe encore ? Parmi ces technologies, les précurseurs nous ont permis de découvrir les voies de l’hyperespace, un moyen d’étendre les voyages bien au delà de nos possibilités. Les recherches ont montré également que les précurseurs ont combattu, il y a 1000 ans de cela, une entité maléfique, nommée la Corruption, une entité puissante qui détruit, avec son armée de vaisseaux, toutes les espèces qu’elles rencontrent.

Mais, fort heureusement, la corruption a été contenue par les précurseurs avec un puissant portail : le Rift.

Aujourd’hui le Rift s’affaiblit et laisse passer de nouveau les vaisseaux de la corruption, dont quelques uns très puissants: Les avatars.

Sur le point de céder, les humains décident d’agir au plus vite avant que le Rift ne cède complètement. Quelques-uns des gros vaisseaux de notre flotte, équipés de quelques technologies des précurseurs, partent en mission pour récupérer les artefacts clés qui permettront de sceller de nouveau le Rift.

Ainsi commence l’histoire d’X-odus… (dont la campagne de financement vient d’être lancée sur Kickstarter ici)

Combattre ensemble

X-odus est un jeu coopératif, où les joueurs seront chacun commandant d’un puissant vaisseau. Leur mission sera donc de récolter les clés, puis de les apporter au Rift afin de le sceller définitivement. Seulement, au cours de leurs recherches, ils devront combattre plusieurs ennemis. Il s’agit bien sûr des vaisseaux de combat de la Corruption, dont les très puissants Avatars ! Mais le pire ennemi sera probablement le temps ! En effet, il s’agira également d’une course contre la montre puisque les joueurs auront une douzaine de tours avant que la Corruption ne franchisse définitivement le passage, et par la même occasion mettre fin à notre espèce !

Devant ce futur réjouissant, il n’y a pas de temps à perdre et tous nos vaisseaux vont explorer, fouiller la galaxie pour mettre la main rapidement sur ces clés. Pour cela, les joueurs vont jouer chacun leur tours un certain nombre d’actions qui dépendent de leur vaisseau (En général 3, parfois 4)

Pour trouver les clés, les vaisseaux vont se déplacer depuis une tuile centrale pour fouiller la galaxie vers de nouvelles tuiles que l’on viendra ajouter depuis une pioche. Bien entendu, on pourra jouer la prudence afin de sonder l’emplacement pour révéler la tuile, puis utiliser, seulement après, une autre action pour s’y déplacer. Certes, il est possible aussi de foncer directement vers l’inconnu et de poser la tuile et s’y déplacer en une seule action. Ceci est parfait pour gagner de ce temps si précieux. Hélas, si certaines parties de l’espace sont tranquilles (tuiles à bords bleus) et donneront souvent des avantages, d’autres pourront cacher des vaisseaux ennemis (tuiles orange) qu’on aurait préféré parfois éviter.

Se rendre directement sur ces dernières, c’est un peu se jeter dans la gueule du loup si votre vaisseau n’est pas en pleine forme ou/et si l’ennemi est plus puissant. Et plus le temps passera, plus les ennemis, de plus en plus forts, pourront se trouver sur votre chemin. Certaines tuiles pourront même en avoir plusieurs.

Fuir ? Oui c’est possible… Mais il ne manqueront pas de vous tirer dessus sans pitié !

Non vraiment, parfois, il faudra les attaquer en force ! Et X-odus présente à ce niveau un système ingénieux de création de « flotte ». Avec cela, vous pourrez désormais leur tenir tête, mais impossible d’explorer chacun de son côté dans ce cas, et ce sera au détriment du temps.

Histoire de compenser, on pourra toutefois emprunter quelques trous de ver pour voyager plus rapidement ou encore prendre l’action d’un « Rush hyperspatial » qui nous propulse à trois tuiles mais qui consomme quand même 2 actions.

Nous ne sommes pas des sauvages

L’affrontement c’est une chose, mais nous sommes curieux !

S’il est nécessaire de trouver les fameuses clés, il sera également possible d’explorer certaines planètes de la galaxie. Après l’avoir nettoyer des ennemis présents si nécessaire (et ce n’est pas toujours facile), de petits cubes nous indiqueront la position d’astres que l’on peut explorer. Une carte exploration sera alors révélée, nous donnant de quoi réaliser des améliorations sur notre vaisseau, obtenir des informations et révéler des tuiles, et tout un tas d’autres bonus intéressants. Certains bonus seront même réservés à notre « classe » de vaisseau. Ceci est l’exploration heureuse, mais parfois, cela demandera des jets de compétences avec nos dés, voire même l’obligation de les réussir sous peine de subir des malus ou des dégâts !

Il arrivera aussi de croiser des marchands avec lesquels on pourra améliorer nos vaisseaux en payant avec nos scrapso la monnaie du jeu…

Enfin, On pourra même pacifier les tuiles oranges ennemis, après avoir nettoyé le secteur des vaisseaux de la corruption, pour éviter qu’il réapparaissent dessus dès qu’on pointe le nez par cette portion de l’espace. Certes, cette pacification ne durera que deux tours, mais elle sera bien pratique pour permettre à certains vaisseaux de passer plus facilement alors qu’il sont occupés à fouiller la galaxie en quête des clés.

Customisation

Nos vaisseaux pourront recevoir des améliorations de toutes sortes. Celles-ci seront de simples modules, pas trop chers avec des petits bonus parfois usage unique, mais on aura aussi des supers modules venus des technologies précurseurs ou spécialement adaptés à notre vaisseau ! Ces modules coûteront même parfois l’énergie de notre vaisseau quand ils seront utilisés… A utiliser donc avec parcimonie ! Mais croyez-moi, ces modules seront quasi indispensables pour affronter les ennemis.

En effet, si les premiers ennemis sont plutôt faibles, rapidement ceux du niveaux 2 vont déjà faire mal. Il faudra une bonne puissance de feu et des améliorations pour transpercer leur blindage et leur enlever des points de vie.

Avatars

Mais ces vaisseaux ne sont rien, face aux redoutables Avatars. Ces vaisseaux-là sont monstrueux ! Avec une résistance impressionnante, on hésite d’ailleurs à les attaquer. Y aller seul serait un suicide ! Contre eux, la solution de les attaquer en flotte, en pleine forme et bien équipé semble la meilleure… Et encore, ce ne sera pas de la tarte !

Bien sûr, vous pouvez fuir, mais eux aussi pourront utiliser les trous de ver et les tuiles rouges qui vous sont interdites pour vous rattraper ! Car ils se déplacent à chaque fin de manche.

Les avatars arriveront en jeu avec le temps ( un tous les 4 tours environ). En effet, après que tous les joueurs auront utilisé leurs actions, le temps passe et les ennemis agissent ! Les avatars vous poursuivront alors sans relâche !!

La clé du bonheur

Certaines tuiles vont révéler enfin une des clés qui permettront de sceller le Rift, le portail par où va arriver la Corruption. Une action suffit pour la prendre, mais chacune va réclamer des conditions ou déclencheront des effets. Celles-ci vont varier entre les parties car X-odus possèdent plusieurs cartes de clés et seulement 3 ou 4 (selon le nombre de joueurs) seront placées en jeu pour une partie. Ceci apportera bien sûr de la variation à vos missions.

Une fois toutes les clés en votre possession, il sera temps de partir vers le grand Rift. Bien entendu, cette tuile sera parmi les dernières de la pioche et il sera nécessaire d’explorer tous les recoins de la galaxie pour la révéler le plus rapidement possible avant que les avatars ne vous tombent dessus. D’ailleurs, les avatars se précipiteront également vers le Rift pour une ultime défense type « coûte que coûte, nous mettre des bâtons dans les turbines »

Riche et costaud

Inutile de vous dire que X-odus est un jeu très riche. La galaxie offrira de nombreuses rencontres et possibilités à travers sa conquête, l’exploration des planètes et les combats parfois redoutables. Au delà de sa richesse, X-odus offre de très bonnes idées avec un système de gestion de flotte bien ficelé, une IA ennemie bien pensée et des choix très tendus à prendre entre puissance, prudence et rapidité. Bien qu’il y ait une grande richesse de jeu, les règles ne sont pas si compliquées, même si parfois j’aurais aimé un poil d’exemples supplémentaires pour lever le moindre doute.

La gestion des vaisseaux, à travers l’utilisation des modules, apporte également une grande dimension au jeu, par sa progression, son immersion dans le thème de la science fiction et le plaisir de le développer pour le rendre plus puissant, avec de nombreuses possibilités.

X-Odus est surtout un véritable défi. Pour notre part, on s’est fait écraser par les avatars avant même de trouver le Rift. On avait les clés en possession, mais on a surtout sous estimer l’ennemi et on s’est rendu compte trop tard qu’il vaut mieux combattre avec tous les atouts en main que de foncer tête baissée. Ainsi, il faut absolument réparer ses dégâts, acheter des modules plutôt que de prendre des risques. Tout cela demande du temps et une bonne coordination bien sûr, et X-odus nous met une énorme pression à ce niveau. Côté matériel, c’est immersif, il ne manque juste que des pions vaisseaux plus jolis pour que ce soit parfait au lieu des pions en bois…

X-odus est indispensable pour les amateurs de Science Fiction avec un univers fort et une mécanique riche qui mettront les joueurs face à un défi de taille.


Lien vers la campagne de financement sur KS


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. Ced dit :

    Merci pour le retour. C’était pour situer un peu à côté des infos durées souvent plus commerciales.
    Pas un petit jeu donc. Mais il a l’air bien accrocheur.

    Merci !

  2. Philippe Tapimoket dit :

    Pour la partie en photo, 3 joueurs, on a mis un peu moins de 90 Minutes, mais on a perdu

  3. SwatSh dit :

    Salut Ced, c’est marqué dans le cadre rose: ça dépend des parties, entre 90 et 180 minutes. Amuse-toi bien!

  4. Ced dit :

    Bonjour la team, merci pour ce test très intéressant !
    Combien de temps de partie pour vous ?

    Merci de nous régaler à chaque fois, bons jeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *