• Pandemic Legacy: Saison 1 - FICHE DE JEU
  • 9

Pandemic Legacy: Saison 1

Note moyenne
9.00
(2 notes)
Mise en place: 20' - Règles: 20' - Partie: 35'
Année:
Auteur(s): ,
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1220 Pandemie leg 1

SwatSh9/10

Quelle ascension que ce Pandemic Legacy !  Il s’est rapidement détaché comme étant le meilleur jeu sorti à Essen cette année et, sur BGG, a continué son ascension pour atteindre très rapidement (début janvier) la plus haute marche du podium : meilleur jeu de tous les temps sur BGG !!!  Il a en effet détrôné Twilight Struggle qui s’était installé à la première place depuis de nombreuses années maintenant.

Matt Leacock, l’auteur de l’excellent Pandemie, s’est associé à Rob Daviau, l’auteur du magnifique Heroscape et du premier jeu « Legacy », le Risk Legacy, pour réaliser cet opus.

Pandemic Legacy est donc la version « Legacy » de Pandemie.  « Legacy » est la traduction d’héritage en Français.  L’héritage est donc une nouvelle mécanique de jeu inventée avec le Risk.  L’idée est que chaque partie « hérite » des précédentes.  Ce qu’il s’est passé durant les parties précédentes va avoir une influence sur vos parties futures.  Et l’aspect le plus « choquant » de cette mécanique est qu’on va devoir coller des autocollants sur le plateau et sur les cartes, qu’on va écrire des choses sur le plateau et sur les cartes et qu’on va devoir « déchirer » ou du moins mettre de côté des cartes.  Et que donc, tout comme dans Time Stories, le nombre de parties est limité.

Le jeu se joue en 12 mois.  La première partie commence au mois de janvier.  Si les joueurs la réussissent, ils passent au mois de février.  S’ils la ratent, ils rejouent une seconde fois le mois de janvier et ensuite, quoiqu’il advienne (qu’ils réussissent ou ratent), ils passeront au mois de février.  Autrement dit, si les joueurs ratent une partie sur 2, ils feront 24 parties, s’ils les réussissent toutes, ils en feront 12.  Pandemic Legacy se joue donc entre 12 et 24 fois puis c’est fini, vous pourrez jeter votre boite.  Et pas question de la revendre, elle sera 1220 Pandemie leg 2inutilisable.  Et même si vous avez la volonté de préserver votre jeu pour pouvoir faire plus de parties, vous n’y arriverez pas !  Le nombre d’éléments scellés que vous devrez ouvrir, des cartes à gratter, des autocollants à coller,… tous ces éléments vous obligent à « jouer le jeu ».  Il faudra bien vous mettre dans cet état d’esprit et le respecter au risque de vous confiner dans une situation intenable et qui va pourrir vos parties.

Il est cependant à noter que, avec un peu de matériel en plus (des jetons « état », des cartes supplémentaires,…), on aurait pu faire de cette édition Legacy une édition « rejouable ».  Il y a donc un petit côté marketing dérangeant là derrière.  Mais ne boudons pas notre plaisir !  Même avec 12 parties, c’est 12 fois plus que Time Stories 🙂

Et le plaisir est bel et bien là, et pas, comme dans la toute grande majorité des jeux, uniquement dans le jeu !!!  Oui, le plaisir de jeu est là mais le Legacy donne un plaisir supplémentaire : celui de la découverte, des surprises, de l’histoire et de la variété.

Le plaisir de jeu
A la première partie (en janvier donc), vous retrouverez toutes les sensations du jeu de base : les règles sont exactement les mêmes et les challenges aussi donc.

1220 Pandemie leg 3Le plaisir du Legacy
Mais dès le milieu de la première partie, le jeu s’emballe.  Vous devez lire une carte qui vous annonce qu’un des virus a muté…  Le challenge s’intensifie et il vous faudra faire face aux nouvelles difficultés.

Entre chaque partie, vous pourrez choisir 2 améliorations parmi une grande série : des habilités pour votre personnage, des modifications dans les virus qui les rendent plus facile à éradiquer, des capacités spéciales à coller sur vos cartes, des fondations de laboratoire qui vous permettront de débuter la prochaine partie avec un labo en plus que celui d’Atlanta,…

Durant une partie, à chaque éclosion, vous allez devoir coller un autocollant sur la ville où a lieu l’éclosion pour augmenter d’un cran son niveau de panique dont l’échelle va de 0 à 5.  Au plus le niveau de panique est élevé, au plus il vous sera difficile d’y pénétrer ou d’y construire un labo.

A chaque nouveau mois, vous devrez lire le briefing de mission.  Les objectifs vont évoluer et ne se limiteront plus à devoir trouver les remèdes des 4 maladies.  De nouveaux éléments vont apparaître.  Les règles vont évoluer.  Dans la boite, vous aurez 5 dossiers « top secrets » dans lesquels vous serez invités à détacher des nouveaux éléments (cartes, autocollants,…).  Le summum est les 8 compartiments (voir photo).  Au fur et à mesure de l’avancée du jeu, vous allez devoir ouvrir les compartiments scellés.  Il s’agit de 8 boites en carton contenant chacune du matériel à ajouter au jeu.  Je ne vais pas spoiler mais sachez qu’il y en a de magnifiques 1220 Pandemie leg 5et que le jeu n’est pas avare de surprises…

Le jeu va donc évoluer et vous allez construire son histoire progressivement.  Le jeu va vous imposer certains changements évidemment, mais vos actions et décisions auront aussi des conséquences irréversibles : le niveau de panique des villes, les améliorations,…  Pandemic Legacy, c’est un peu un jeu en campagnes comme certains jeux Américains tels que l’excellent Star Wars Assaut sur l’Empire.  Ce côté épique n’est cependant pas limité aux jeux Amerlocks et on a pu retrouver des sensations similaires dans l’excellente extension Tuscany de Viticulture.  Un des gros défauts de Time Stories, est qu’on ne sait pas faire une partie avec d’autres amis pour leur faire découvrir le jeu.  Pandemie Legacy, bien qu’offrant un nombre limité de parties, permet cette rejouabilité et c’est tant mieux.  Je vous conseille de faire comme nous : consacrer une soirée entière au jeu et faire plusieurs parties.  Nous en avons fait 6 en une longue soirée.  On va pouvoir donc y rejouer avec d’autres joueurs et ce n’est absolument pas grave s’ils prennent la partie en cours de route.  Ils devront juste devoir assimiler un peu plus de règles que pour le jeu de base.  L’aspect évolutif et surprenant de Pandemic Legacy en font un jeu à part, unique et très addictif.  On vit une réelle aventure dont on est un des acteurs et on a envie de connaitre la suite.  Même s’il y a un côté marketing derrière tout ça, je vous conseille sincèrement de passer outre vos préjugés pour vivre ce nouveau type d’aventure ludique.


1220 Pandemie leg 8Pascal:    9/10

L’idée de base ne me plaisait pas : un jeu dont on connaît le nombre maximum de parties.  Un jeu sur lequel on va coller des auto-collants de manière définitive.  Un jeu qui sera différent de celui de vos amis … Mais comment faire dans une ludothèque ?  Que fait-on quand toutes les parties sont jouées ? Comment peut-on donner un avis, alors qu’il dépend des parties précédentes et que les personnes avec qui vous discutez n’aura pas joué avec les mêmes règles ?

Stop ! Même si toutes ces questions sont légitimes, on se moque des réponses.  Depuis que j’y ai joué, je ne me pose plus ces questions…

Tout le monde connaît Pandémie, LE jeu coopératif par excellence (rejoint par The Big Book of Madness depuis peu).  Et bien Legacy, c’est l’excellent jeu Pandémie, plus un tas de nouvelles petites règles qui font que chaque partie sera d’office différente.  C’est comme participer à une aventure, qui s’étale sur plusieurs parties, sur plusieurs soirées.

Après chaque partie, vous lisez de nouvelles consignes qui indiqueront quelles sont les règles additionnelles pour les parties suivantes, quels autocollants doivent être ajoutés au plateau ou dans les règles.  Et parfois, vous choisissez vous-mêmes l’évolution (par exemple une amélioration d’un personnage).

Et le top du top, c’est de pouvoir ouvrir une de ces boîtes noires qui contiennent du matériel additionnel pour les parties suivantes …

Bref, passé outre les questions initiales bien légitimes, le jeu offre une expérience unique et fun.  De sceptique, je suis passé à 100% convaincu !


 

1220 Pandemie leg 9

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

9 de réponses

  1. thonywood dit :

    Je viens de recevoir la bête. Quand je lis votre article et les commentaires. Je suis impatient de commencer le jeu avec mon groupe de joueurs.

  2. SwatSh dit :

    Difficile à dire El Grillo mais perso, je ferais confiance à Lapinesco 🙂
    @Ricoco: oui, très bon à 2.

  3. Lapinesco dit :

    El Grillo -> comme toi je n’etais pas dan du classique (revendu après 3/4 parties), mais là l’expérience est vraiment géniale !!
    Fonce 🙂

  4. steph dit :

    La mécanique du jeu reste la même… au départ en tout cas puisque viennent se greffer aux actions de bases d’autres actions par la suite. De plus il s’agit de résoudre différents objectifs pour réussir et non plus simplement trouver les remêdes. Ces différents objectifs obligent a user de différentes stratégies et utiliser au mieux les capacités des perso. Moi j’ai bien aimé Pandémie donc je serais peut être pas très objectif mais j’ai un pote qui n’aimait pas du tout la version classique et qui a adoré le Legacy.

  5. el grillo dit :

    Tout dépend de sa propre consommation de jeu et de comment l’on fait tourner sa ludothèque. Personnellement un jeu qui va se jouer entre 15 et 20 fois peut justifier pleinement un achat, tellement en ce qui me concerne, je fais tourner. D’autant qu’à priori, l’expérience étant immersive, on doit pas mal enchainer les parties.
    Par contre j’ai une question toute bête: j’ai moyennement apprécié de jouer à Pandémie classique, j’ai revendu le jeu après 4 parties. L’expérience Legacy peut elle justifier à lui seul l’achat sachant que la mécanique intrinsèque du jeu m’avait laissé assez froid. ?

  6. steph dit :

    Un jeu incroyable ! La claque ludique 2015 pour moi ! Ce jeu offre une expérience unique et une réelle aventure épique donc selon moi même si effectivement on peu jouer le jeu avec des joueurs différents je pense que l’immersion est plus forte si l’on reste le même groupe du début à la fin, mais c’est une question de feeling. De mon côté nous avons fait la campagne à 3 avec ma femme et un pote et on l’a terminé en 17 parties et 1 mois et demi. Alors c’est sûr que je n’ouvrirais plus cette boîte mais elle a déjà servi bien plus que la plupart des autres boites de ma ludotheque, et encore une fois le pied que nous avons pris vaut largement le coût. Donc a ceux qui se posent encore la question et qui bloquent sur la « non rejouabilité » (encore que le jeu restera jouable dans version finale), ne passez pas à côté de ce grand jeu à cause de ces petites questions existentielles 🙂 Vivement la saison 2 !!

  7. Velvetlad77 dit :

    Au moins, grâce aux explications de SwatSh, j’ai compris ce que voulait dire Legacy. A l’origine, je croyais que c’était une sorte de Deluxe / Version compilée avec extensions. Pour le reste, je fais l’impasse sur ce genre de jeux « jetables » même si c’est bien pensé et bien réalisé. Je préfère mettre 45 euros dans un Nippon, Mombasa ou qui me paye partiellement la Deluxe de Vinhos. En parlant de combat au sommet de la hiérarchie BGG, je pense que le face à face vs. le nouveau Through the Ages sera bien tendu 🙂

  8. Baptiste dit :

    Pas trop d’accord sur le fait qu’il pourrait être rejouable avec du matériel en plus car pour moi ça casserait l’aspect de vivre l’aventure et bonjour les mises en place !!

  9. Brougnouff dit :

    Je ne peux qu’applaudir des deux mains votre fiche de jeu !
    Moi qui trouvait Pandemie assez répétitif, j’ai adoré et j’ai été totalement bluffé par la réalisation de cette nouvelle version.
    Je ne dirai rien de plus de peur de spoiler.
    Bref, un grand jeu qui fera date !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *