• SteamRollers - FICHE DE JEU
  • 0

SteamRollers

Note moyenne
7.50
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 5' - Partie: 45'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 1 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

bd0faa759a67f752521f3ac92a00aa4b1014

tapimokat2

Tapimoket : 7,5/10

Tracer son chemin

SteamRollers n’est pas complétement nouveau. En fait, il a fait une première apparition, avec un certain succès, durant Essen 2015. Bien entendu, il n’en était pas à sa version finale, mais l’essentiel était là. L’éditeur a alors choisi de prendre son temps, de laisser mûrir, de terminer d’autres projets… Rien de pressé, un peu comme une bonne locomotive à vapeur qui parcourt prudemment les chemins de fer, solide et inusable, au lieu d’un TGV qui fonce comme un fou…

Et d’ailleurs, il est justement question de locomotives à vapeur et des premiers  chemins de fer sillonnant l’ouest américain dans SteamRollers. En pleine essor, votre but sera de créer des chemins de fer entre villes et villages pour livrer des marchandises. On installera ainsi un plateau central, représentant une partie de l’ouest américain, divisé en hexagones et surtout en 6 région de couleurs différentes. Dans chaque région se trouve une ville illustrée par une face de dé.

20180426_201716De petits cubes seront alors tirés d’un sac et installés, par 5, sur chaque ville. Ceux-ci représentent les marchandises à livrer dans les autres villes. Bien entendu, comme le tirage est aléatoire, on retire les cubes de la couleur de la ville où ils se trouvent déjà. Chaque joueur incarne alors un chef de compagnie ferroviaire, devra créer son réseau et livrer des marchandises pour gagner des points.

Chaque joueur recevra alors une feuille représentant les même régions que le plateau central. En effet, chacun va y dessiner ses portions de rails et y noter, par les même occasion, ces points de victoire. En effet, dans SteamRollers, il y a Steam pour la vapeur des locomotives, mais surtout « Rollers » qui fait référence à des lancers de dés. En effet, ce jeu s’inscrit dans les jeux de type « Roll & Write », c’est à dire qu’on va jeter des dés et faire des dessins ou cocher des cases sur sa feuille.

Avant de commencer les joueurs vont choisir une difficulté et dessiner des canyons sur leur feuille. En fait, ce seront des traits qui seront infranchissables entre certaines régions.

20180426_203048Mais continuons la mise en place…

Au delà des marchandises, on installera également des tuiles « bonus » que les joueurs pourront se disputer durant la partie. Enfin, en option, on peut également y placer des tuiles de « commandes » de marchandises, qui, selon moi, ajoute un vrai « plus » au jeu. Ces commandes indiquent des lots de marchandises à compléter pour gagner des points. Ainsi, on peut avoir, par exemple, une commande de deux cubes verts et deux cubes rouges qui nous donnera 5 points.

Enfin, un dernière option facultative permet aussi de choisir un petit bonus de début de partie.

 

20180426_204503A chaque tour, le premier joueur lance autant de dés qu’il y a de joueurs, plus un dé supplémentaires. On lance également un gros dé noir qui indiquera des formes de tronçon de rail (en courbe, en ligne droite…) possible à dessiner. Dans l’ordre du tour, chaque joueur choisit alors un dé pour effectuer une action parmi plusieurs choix possible.

Le plus commun sera de dessiner un tronçon de rail sur sa feuille dans la région désigné par le dé et de la forme imposée par le dé noir. Le but étant de relier les villes entre elles, en passant (ou pas) par des villages, dans le but de livrer des marchandises.

Un autre choix consiste à améliorer sa locomotive. En effet, il faudra y cocher des cases pour pouvoir développer sa puissance. Sachant que chaque tronçon entre deux villes ou villages demanderont un niveau de puissance à la locomotive pour livrer des marchandises.

Enfin, on pourra choisir la ville désignée par le dé pour y prendre une marchandise et la déposer vers une autre ville. Cela rapporte un point de victoire si le chemin entre les villes ne passent par aucun village. Mais chaque village traversé donnera un point de plus ! On comprend alors qu’il est bon de faire quelques détours et d’avoir une bonne locomotive.

Mais, on pourra également prendre une des tuiles bonus. Certes, on perd un peu de temps à la prendre, mais certains pouvoirs sont vraiment puissants. Ainsi, on pourra, par exemple, faire varier de + ou – 1 un résultat de dé, ou encore ignorer la forme imposée par le dé noir, etc… Certains pouvoirs ne sont utilisables qu’une fois, tandis que d’autres sont permanents ! Mais rassurez-vous, on pourra se les chiper les uns, les autres… Un plaisir que je ne dissimule pas quand je joue à SteamRollers

A toute vapeur !

Petit à petit, les joueurs vont alors construire leurs réseaux, augmenter la puissance de la locomotive, et commencer à livrer des marchandises. Lorsque trois villes sont vidés de marchandises, la partie prendra fin et le joueur ayant le plus de points de victoire gagnera la partie. Bien entendu, ceux qui auront pris les meilleurs pouvoirs et qui seront gardés devant soi, seront affublés d’un malus ! Comme quoi ce n’est pas tout de faire le malin, ça se paye !

La stratégie de SteamRollers va se faire entre le choix de construire un réseau complexe pour gagner un maximum de points et le choix de faire des réseaux plus simples et se dépêcher de livrer un maximum de marchandises avant tout le monde. Bien entendu, les pouvoirs sont très utiles, et on ne manquera pas de se les souffler entre les joueurs. Enfin, l’option de marchandises va engendrer aussi des convoitises entre les joueurs pour certaines marchandises.

C’est un jeu simple et fluide. Si l’illustration de la boite s’inspire d’un style à la « Vincent Dutrait », celles des tuiles sont un peu plus austères. J’aurais aimé un design plus fin, plus riche pour ces tuiles.

Toutefois, SteamRollers a surtout la qualité d’avoir une bonne dose d’interactivité. On ne manquera pas de surveiller ses adversaires, de se précipiter pour livrer les marchandises avant de les voir disparaître, d’utiliser les tuiles bonus au mieux, de gagner du temps. Bref, on ne joue pas « dans son coin » et c’est un bel atout.

SteamRollers a de quoi tracer la route avec ses interactions et il ira de bon train !


20180426_203051

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *