• Fertility - FICHE DE JEU
  • 0

Fertility

Note moyenne
8.00
(1 note)
Mise en place: 3' - Règles: 3' - Partie: 45'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

 

071ac70a30ed2ed291d13a983da70844b58b5470b0297ccbb148332ded3a

tapimokat2Tapimoket : 8/10

Leroy des dominos a encore frappé !

.

Je pourrais parler de Bruno Cathala, mais non ! Je parle de Cyrille Leroy, l’auteur de Sapiens, un excellent jeu où il faut développer habitat et nourriture pour son clan d’hommes préhistoriques. Et voilà qu’il nous apporte Fertility, un nouveau jeu, mais toujours basé sur la mécanique des dominos.

Fertility prend place, cette fois, dans l’Egypte antique en vous plaçant dans le rôle de grands monarques. Le pharaon nous incite a bâtir une métropole en exploitant les ressources du Nil et des alentours.

Pour débuter, chaque joueur reçoit alors un plateau où il va bâtir sa métropole et où il placera des tuiles de « cité » pour y créer des commerces. On reçoit également 4 pions monuments identiques (Pyramides, Portes, Obélisques ou Sphinx).

20180906_210304Un plateau central, dont la taille va varier en fonction du nombre de joueurs, représente les abords du Nil divisés en cases et parsemés d’oasis et de quelques champs de blé. On installe alors une tuile sur une case centrale. celle-ci indique alors quatre ressources, le papyrus, le marbre, le vin et l’élevage.

On installe ensuite les tuiles ‘cités’ à proximité. Celles-ci pourront être acquises par les joueurs durant leur tour de jeu pour être installer sur le plateau personnel. On pourra en bâtir jusque 7, et seulement 7, donc il faudra les choisir judicieusement en cours de la partie, entachant de les combiner entre elles si nécessaire. Par exemple, certains commerces donnent plus d’argent si on a tel ou tel ressources sur tout son plateau.

20180906_210307Enfin chaque joueur prend 3 dominos et le reste va en pioche. Les dominos sont constitués de deux ressources, voir deux fois la même. Le tour d’un joueur est très simple :

On place un domino, on prend les ressources générées, on pose éventuellement un monument, on peut acheter une tuile cité, on répartit ses ressources, et on complète son pool à trois dominos depuis la pioche générale.

Si vous retenez la ligne ci-dessus, vous avez toutes les règles, enfin presque. Je vous l’avez dit que c’était simple ! Le plus riche en fin de partie gagne !

Lorsqu’on pose un domino, il doit correspondre au moins par un de ses côtés avec une autre ressource identique. Cela permet justement de rapporter ce type de ressource au joueur, voire plusieurs s’il en fait correspondre plusieurs pour chaque côté. De plus, sur certaines cases sont dessinées des ressources qui seront également acquises, si elles sont recouvertes. Lorsqu’on longe un champs avec son domino, on gagne du blé et on fera avancer un curseur « blé » sur notre fiche individuelle qui nous donnera jusqu’à 40 Debens en fin de partie (La monnaie d’époque)

20180906_211201Le monarque peut alors utiliser ses ressources ainsi obtenues. Pour commencer, il peut acheter une des tuiles « cités » proposées et l’ajouter à son plateau individuel. Certaines sont gratuites, d’autres conteront des ressources. Bien entendu, les plus chères sont plus seront plus rentables, sachant que le but du jeu sera d’être le monarque possédant le plus de Debens. A ce niveau, comme les emplacements sont limités, il faut faire une sélection de tuile cité les plus rentables.

On peut ensuite placer des ressources sur les commerces présents sur les tuiles « cités » de son plateau. Ceci aura également pour conséquence de générer des Debens, ou d’autres ressources qui seront de nouveau placées  ailleurs. Toutes ressources non utilisées à notre tour, seront perdues.

Bien entendu il faudra aussi penser aux statuettes et aux monuments à la gloire  des dieux et du Pharaon *

20180906_214730Une astérisque pour les obélisques

Si j’ai mis une astérisque ci-dessus, c’est parce qu’il existe encore deux autres moyens de gagner de l’argent. Le premier est de posséder, sur son plateau métropole, différentes statuettes des dieux égyptiens. Plus la collection sera diversifiée, plus elle rapportera, et ce jusque 40 Debens quand même !

Mais ce n’est pas tout ! En posant une tuile, on peut volontairement créer un espace d’une case complètement entourée, qui permettra de générer une ressource de son choix, mais surtout, au lieu de cela, de poser l’un de ses monuments.  En fin de partie le majoritaire en monuments posés touchera 15 Debens et 7 pour le second.

La partie prendra fin lorsqu’on ne peut plus renouveler la pioche de 3 tuiles. Chacun compte alors ses Debens et le plus riche remporte la victoire ! Gloire à lui !

Le suspens des Debens

Fertility part donc sur une autre variante de l’utilisation des dominos, pour cette fois, générer des ressources qui permettront de développer une métropole sur son plateau personnel. La tactique de placement sera moins exigeante que celle de Sapiens, mais devra être optimisée au mieux pour combiner avec les besoins des commerces entre eux et les achats de tuiles ‘cités’

Fertility est plus familial que son aîné Sapiens, avec une prise en main rapide et à la portée de tous, mais il reste très agréable à jouer et gagne en fluidité. Il est cependant plus profond que Kingdomino avec une stratégie de conversion des ressources et de placement des dominos sur un plateau commun. Il faut bien faire attention à ne pas ouvrir d’opportunités trop rentables à ses adversaires. D’ailleurs si vous avez aimé Kingdomino, n’hésitez pas à jouer à Fertility.

Le matériel est plutôt joli. J’ai dû encoller toutefois quelques monuments pour bien les faire tenir. Mais cela est largement compensé par de petites ressources en bois avec des formes correspondant aux ressources.

On prendra plaisir à faire progresser sa métropole en créant des combinaisons de poses et d’utilisations de ressources tout en gardant le suspens du montant final des Debens jusqu’au bout de la partie.


20180906_214727

 

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *