• Bahamas - FICHE DE JEU
  • 0

Bahamas

Note moyenne
7.00
(1 note)
Mise en place: 3' - Règles: 3' - Partie: 30 mins'
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 10
Nombre de joueurs: de 4 à 8 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

Tapimoket : 7/10

Les sirènes ? Quelles sirènes ?

Le casse avait complètement réussi. Certes, les flics sont arrivés sur place, mais il était trop tard, bien trop tard ! Tout le groupe avait mis les bouts depuis un bon moment. Ils avaient rejoint l’aérodrome et étaient tous montés à bord de l’avion, direction les Bahamas avec tout le fric ! Un sacré magot ! Faut dire que l’idée et la chance avaient été au rendez-vous ! La banque avait embauché Pat. Au bout de quelques mois, il avait tous les codes des serrures électroniques en main !

Oui vraiment quel bol ! Ça n’arrive qu’une fois ça…

.

.

.

.

.

.

Krrrr, Krrrr ….prrrrrr… ttt…

  • Mince ! que se passe t’il !?
  • Le moteur nous lâche !
  • Quoi !!!???
  • Ça ne va pas tenir longtemps !
  • Là bas, une île !
  • Ok, mais pas de piste pour atterrir !
  • D’accord … Donc ?
  • Pousse-toi de là !
  • Hey ! Mais ne laisse pas l’avion sans pilote !
  • On va crasher, où sont les parachutes ?

Oh oui ! Des parachutes, il y a dans BAHAMAS, mais pas pour tout le monde ! Alors que l’avion chute vers l’océan, le seul moyen de vous en sortir : Un parachute ou, à la rigueur, ouvrir un canot de sauvetage à quelques mètres de la surface de l’eau…

Chaque joueur incarne un personnage dans l’avion ! Tous auront un pouvoir.

Une pioche de cartes action est créé et parmi les 5 dernières est mélangée la cartes de fin de partie : le crash. Enfin on constitue une autre pioche de cartes « butin ».

Les joueurs recevront deux cartes en main, une fera partie des cartes de départ et l’autre sera une carte action de la pioche, ainsi que deux cartes butins à poser dans sa réserve. Les cartes de départ sont justement les parachutes, mais aussi des faux parachutes et enfin un badge de FBI. Bien entendu, il n’y a pas assez de parachutes pour tout le monde !

Pour gagner la partie, il faudra soit finir avec un parachute ou bien un canot de sauvetage en main au moment où la carte crash sera piochée. Et pour se départager entre les survivants, il faut être tout simplement le plus riche !!

Autre possibilité, on peut rassembler dans sa main la carte du badge du FBI, distribuée parmi celles du départ, avec les menottes et le téléphone cellulaire à trouver dans la pioche. Si un joueur les possède, il mettra fin à la partie immédiatement avant le crash sur une victoire ! Hein ? quoi ? Pourquoi l’avion ne se crashe pas dans ce cas ? Et bien, je ne sais pas, disons tout simplement cet agent double a simulé la panne pour en profiter à coincer tout le gang.

Un dé pour toi, un dé pour toi …

Le jeu se déroule de manière simple. Après avoir distribué les rôles et cartes de départ, on lancera autant de dés qu’il y a de joueurs moins un. Celui qui les a lancé, commence, choisit un dé et applique l’effet de celui-ci. Ensuite, il désigne un autre joueur, qui fera de même, lui même en désigne un autre. Ceci jusqu’à ce que tous les dés soient joués.

Un joueur n’aura donc pas reçu de dé ce tour-ci, mais c’est lui qui les jettera et commencera le prochain tour.

Les dés offrent 5 possibilités :

  • Piocher une carte action (2 faces)
  • Piocher une carte butin
  • voler un carte action dans une main adverse
  • Voler une carte butin dans une main adverse
  • Jouer l’action de son personnage (avec la face avion)

Les cartes butins permettront d’augmenter votre capital et si vous êtes le plus riche en fin de partie et encore vivant, ce sera la victoire. On peut donc soit en piocher, soit en voler à ses petits camarades. Hein ? Quoi ? Qui vous a dit que c’était un jeu amical ? Nous sommes des truands, je vous le rappelle !

Les cartes actions vous permettent de faire plein de choses, en plus du dé. Toutes aussi fourbes les une que les autres, elles permettent de voler des cartes, les faire passer, piquer du fric, annuler une action.. . Non n’insistez pas ! on est pas là pour se mettre des claques amicales dans le dos. Parmi les cartes actions, on aura aussi la possibilité de trouver le canot de sauvetage et les objets de l’agent du FBI.

Enfin chaque personnage a un pouvoir comme voler aussi des cartes, agir sur le dé, regarder des cartes, piocher et choisir parmi plusieurs cartes, etc…

Sautez !

Il va s’en dire que votre but ultime sera de chiper un parachute, voir même plusieurs… Et ouais, ce n’est pas interdit, mais tellement vache ! Toutefois, votre main sera limitée à 4 cartes actions maximum. Et bien sûr, il faut aussi avoir la plus grosse part de magot. Bien entendu, toutes les cartes restent secrètes.

Lorsque la carte de crash arrive, la partie prend fin. Ceux qui sont sans parachute ou canot de sauvetage auront le mérite de contribuer à la chaîne alimentaire (Position adjacente au requin), les autres vont survivre mais qui sera le plus riche ? Tout cela si un agent du FBI n’est pas intervenu !

BAHAMAS, vous l’aurez compris, est un jeu d’ambiance bien fourbe. C’est d’ailleurs dans le plaisir à récupérer un parachute que vous allez vous délecter, mais aussi en balançant quelques coups bas. La gestion des dés permet aussi de faire taire un joueur durant un tour, ce qui est aussi une façon de puiser un peu plus dans sa main, surtout si on doute la possession de plusieurs parachutes de son côté.

BAHAMAS fonctionne à partir de 4 joueurs, mais plus vous serez nombreux, plus il y aura de risques. En effet, à 3 il y a 2 parachutes, mais seulement 5 à 8 joueurs.

BAHAMAS s’explique très vite, la partie est courte et se joue de manière fluide. il a aussi l’avantage de ne pas exclure des joueurs durant la partie. Bien entendu, il faudra aimer les jeux avec de la fourberie dedans.


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *