• Maiko - FICHE DE JEU
  • 0

Maiko

Note moyenne
7.50
(1 note)
Mise en place: 5' - Règles: 3' - Partie: 20-40 min'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Famille
Age minimum: 9 (mais moins possible)
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

Tapimoket : 7,5/10

D’abord Maiko, Geisha ensuite

Vous le savez peut-être ou pas, mais une Maiko est une apprentie Geisha. Et oui ! Voilà, vous avez surement appris un nouveau truc… Super, non ?

Mais c’est aussi un jeu qui revisite la mécanique du memory. Oui, je vous entends d’ici avec un « Encore ! »

Et bien oui… Mais combien de jeux ont revisité la pose d’ouvriers, la pose de tuiles, le roll & write ? Alors pourquoi pas le memory ? C’est d’autant plus permis que Maiko se présente dans une élégante boite au look très asiatique, on pourrait presque croire que le jeu est importé du Japon. Mais non, les auteurs sont tout deux français !

Non seulement le thème est très Japon mais la mécanique est minimaliste, mais avec ce qu’il faut de profondeur pour le rendre plaisant comme le sont les jeux de là bas.

Du simple mémory au mémory subtil…

Après avoir ouvert Maiko, on découvre un jeu au matériel bien présenté: Tuiles, plateau, carte et jetons le tout bien rangés dans un thermoformage. De ce côté, c’est très bien.

Pour commencer, on déplie le plateau qui représente l’école, on mélange les tuiles qui représentent divers objets propres aux Maiko : Ombrelle, éventail, instrument de musique, etc… On y ajoutera quelques tuiles ‘amis’ qui seront bien utiles. Puis on les dispose aléatoirement sur le plateau. Chaque joueur prend alors possession d’un plateau individuel et un jeton ‘kamon’ qui permettra d’activer le pouvoir d’un des professeurs, eux même disposés près du plateau.

Le jeu peut commencer.

Le joueur actif retourne alors deux tuiles de son choix à la vue de tous. Si elles représentent le même objet, il doit les prendre et les placer sur son plateau. Toutefois, seules les tuiles à sa couleur seront décomptées en fin de partie, les autres seront en négatif. On a donc tout intérêt à essayer de repérer ses propres tuiles lorsque les joueurs les ont dévoilés sans pouvoir les prendre. Si les deux tuiles représentent des objets différents, elles restent sur place et seront remises face cachée.

Jusque là, on est dans le classique jeu de memory. Pourtant Maiko va offrir quelques subtilités.

En effet, lorsque l’on complète une ligne de son plateau individuel, il sera alors possible de ‘balayer’ un objet de chaque case de la ligne. Ceci vous permettra alors de vous débarrasser des objets qui n’étaient pas à votre couleur et qui donnent des points négatifs en fin de partie, si vous les avez toujours sur votre plateau. Et c’est là qu’on s’aperçoit que ce bonus peut nous servir tactiquement. En effet, ce sera aussi un bon moyen de faire disparaître un objet convoité par un adversaire. Ainsi, il est éventuellement stratégique de prendre un objet qui n’est pas à sa couleur pour tenter de le balayer ensuite et en priver le propriétaire !

La seconde subtilité sera de faire appel aux professeurs. En effet, vous pouvez utiliser un jeton Kamon pour en activer un. Ceux-ci vous donneront alors un bonus.

Selon le professeur, on pourra regarder 6 tuiles (très fort pour gagner du temps dans sa recherche), prendre une tuile directement du plateau pour la placer chez soi (attention de ne pas vous tromper !), récupérer une tuile chez un adversaire (avant qu’il ne la balaye ou simplement pour augmenter ses points, voire compléter une ligne ou colonne) et enfin balayer une tuile chez soi (pratique pour se débarrasser d’une tuile étrangère et ennuyer peut-être un joueur par la même occasion)

Plus de Kamons sur la route

il sera également possible d’avoir plus de jetons Kamon que celui reçu au départ. Ainsi, si vous avez la chance de retourner une tuile « ami », il vous donne un jeton Kamon. La tuile restera visible et ne pourra plus être découverte.

Mais on obtiendra aussi un jeton Kamon, si on complète une colonne objet de son plateau individuel !

Ces bonus de ligne ou de colonne pourront être activés à chaque fois que vous complétez la ligne ou la colonne. Ce qui veut dire qu’on peut aussi être assez rusé pour balayer une tuile d’un emplacement pour le rendre libre et le recompléter ensuite pour regagner le bonus !

Un jeu simple mais agréable

Maiko est donc assez simple et s’adresse à un public large. Toutefois, il revisite le classique memory de manière subtile. Sa courte durée est bien dosée et enfin le matériel est aussi charmant qu’une Geisha.


Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *