• Tiny Epic Quest - FICHE DE JEU
  • 0

Tiny Epic Quest

Note moyenne
7.50
(1 note)
Mise en place: 20' - Règles: 25' - Partie: 80'
Année:
Auteur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1588 Tiny Epic Quest 1

Swa 13

SwatSh:  7,5/10

Tiny Epic Quest est une des nouvelles sorties de Pixie Games qui n’arrête pas pour le moment (Tiny Epic Galaxies, Capital Lux, Saltlands, Guilds of London,…).

Dans Tiny Epic Quest les joueurs contrôlent un groupe de 3 héros qui vont devoir réaliser des quêtes, apprendre des sorts, trouver des objets magiques et combattre des gobelins.  Le jeu se joue en 5 tours et chacun est subdivisé en 2 phases.

La phase de jour

Durant cette phase, les joueurs vont déplacer leurs héros selon un systême de déplacement assez judicieux et original.  Il y a 5 cartes mouvement, chacune proposant un mouvement différent : le long d’une ligne, colonne, en diagonale,…  Chaque joueur à son tour va sélectionner une des cartes mouvement et effectuer un mouvement de ce type avec l’un de ses héros, puis tous les autres joueurs pourront exécuter le même mouvement avec l’un de leurs héros.  C’est pas mal car on va devoir choisir un mouvement que tous les autres joueurs pourront suivre.  Même s’il est très difficile de savoir le type de mouvement désiré par les autres joueurs, on va néanmoins devoir choisir celui qui nous intéresse le plus en fonction d’où on veut aller et avec quel héros.  On va décider de l’endroit où aller en fonction de 3 éléments :

1) L’effet de l’endroit où on arrive :

Certains endroits procurent un effet immédiat comme gagner des points de vie, de l’énergie ou d’autres bonus intéressants

2) L’action qu’on compte y réaliser en phase de nuit.1588 Tiny Epic Quest 9

La majorité des endroits permettent de réaliser des actions durant la phase de nuit.  Déplacer un héros sur un lieu de ce type indique le type d’action qu’on compte y réaliser.

3) Les cartes quêtes

C’est là un des éléments les plus sympas du jeu.  Les cartes quêtes sont à considérer comme des cartes objectifs que seul le premier joueur à atteindre pourra réclamer.  Il y a 2 types de quêtes : les quêtes de temple qui sont réalisées lorsqu’on exécute certaines actions temples et les quêtes de placement qui sont réalisées si on satisfait à leurs instructions par le placement de ses héros.  Ex : aucun héros ne peut être sur un lieu adjacent à son château, tous les héros doivent être le long de la mer, tous les héros doivent être dans un temple,…  C’est ce type de quête qui attirera notre attention lors du choix des cartes déplacement : comment faire en sorte que je gagne telle carte quête tout en empêchant mes adversaires de l’avoir avant moi ?

Bien qu’une petite gymnastique d’esprit soit nécessaire pour bien visualiser et prévoir les déplacements qu’on compte réaliser, cette phase est somme toute assez simple et les choix peu nombreux vu les contraintes de déplacement.  C’est néanmoins la phase la plus importante car c’est elle qui va déterminer ce qui va se passer durant la nuit…

La phase de nuit

La phase de nuit est quant à elle plutôt automatique avec une pincée de stop ou encore.

Chaque joueur, à son tour, va lancer les 5 dés du jeu et en appliquer les effets pour tous les joueurs.  C’est une notion importante : tous les joueurs vont bénéficier ou subir les résultats de dés.  Autrement dit, on ne va jamais pester sur le résultat des dés car tout le monde est logé à la même enseigne.  C’est génial comme système !

Les effets des dés :1588 Tiny Epic Quest 7

  • Les goblins font perdre des points de vie.  Arriver à 0 peut être catastrophique, autant éviter.  C’est là l’aspect stop ou encore : tant qu’on a assez de vie, on peut continuer le tour mais quand on approche de 0, mieux vaut arrêter avant qu’il ne soit trop tard.  A la place de lancer les dés et prendre le risque d’arriver à 0 vie, un joueur peut décider de se reposer ce qui équivaut à arrêter de jouer pour le tour en cours.
  • Les énergies vont faire gagner de l’énergie aux joueurs qui vont pouvoir la dépenser pour gagner certains bonus
  • Les champignons vont augmenter le niveau de magie ce qui sera nécessaire pour gagner des sorts.  Il vous faudra souvent attendre de nombreux lancers avant de voir le niveau de magie suffisant pour pouvoir gagner de nouveaux sorts.  Mieux vaut avoir des points de vie suffisants pour pouvoir tenir jusque-là.  Quand un joueur se repose, chacun de ses héros placés devant un pupitre pour apprendre le sort, le gagne si le niveau de sort est suffisant.  Les sorts vous font gagner des PVs.
  • Les coups de poing (comme dans King of Tokyo) vous permettent de taper du gobelin.  Les héros près d’un gobelin vont leur infliger des blessures grâce aux coups de poing.  Après 5 dégâts, le gob meurt et vous gagnez son trophée ce qui va vous faire gagner des Pvs en fin de jeu.  Mieux vaut avoir assez de vie afin d’avoir le temps de terrasser les gobs que vous combattez car après la phase de nuit, ils reprennent tous leurs points de vie 🙂
  • Les parchemins & torches permettent aux héros situés dans un temple de gravir les marches (un peu comme les orbites dans Tiny Epic Galaxies).  Quand un héros arrive sur la dernière marche, le joueur peut gagner certaines cartes quêtes et/ou gagner un objet magique qui lui donnera une capacité supplémentaire que ce soit pour mieux se déplacer, mieux combattre les gobelins, mieux franchir les marches des temples ou mieux apprendre les sorts par exemple.  Ces objets magiques se clipsent sur les meeples héros et ça donne un super effet au jeu.  Même si on peut reprocher un certains fouillis dans les illustrations, le matériel est quant à lui de toute beauté avec des objets magiques uniques en plastique qui se clipsent tous aux héros.  Ca donne un superbe effet.  C’est très agréable et très ludique de les manipuler et de voir tous ces meeples uniques grâces à leurs objets uniques.  C’est une invention géniale !1588 Tiny Epic Quest 2

Les manières de gagner des PVs

Les joueurs peuvent gagner des PVs de 3 manières différentes : en tuant des gobelins, en réalisant des quêtes et en apprenant des sorts.  Et autant vous dire qu’on ne saura pas tout faire et qu’il vaut mieux se spécialiser dans l’une ou l’autre stratégie car les points vont en progression le long de chaque piste.  Mais ceci est à opposer au fait qu’on a intérêt à se disperser durant la phase de nuit pour bénéficier d’un maximum d’effets des dés.  C’est une mécanique déjà vue mais qui marche à merveille dans Tiny Epic Quest qui oppose deux objectifs et qui ouvre donc les choix aux joueurs.

Tiny Epic Quest séduit tout d’abord par son matériel très ludique d’équipements uniques pour chaque héros.  Les choix sont néanmoins assez limités et la durée de jeu un chouia trop longue pour les choix qu’il offre.  De plus, la phase de nuit est un peu trop longue et répétitive ce qui peut lasser les joueurs tant qu’ils ne sont pas tendus en points de vie.  Il arrive d’ailleurs fréquemment que plusieurs joueurs passent une phase de nuit relax sans être inquiétés par les attaques de gobelins.  C’est un peu malheureux d’avoir passé autant de jets de dés sans avoir aucun choix et aucune tension.  Mais le reste du jeu est superbe.  Ses manières différentes de scorer et les pouvoirs des différents objets apportent de la stratégie et de la profondeur.  La bataille des cartes quête peut être rude et apporter pas mal de tension.  Tiny Epic Quest est bien imprégné de son thème et porte bien son nom : on réalise de petites quêtes épiques 🙂


1588 Tiny Epic Quest 10

 

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *