• Concordia Venus - FICHE DE JEU
  • 3

Concordia Venus

Note moyenne
9.75
(2 notes)
Mise en place: 20' - Règles: 40' - Partie: 220' - Meilleur score: 171
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s): ,
Editeur(s):
Catégorie: Expert
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 4 à 6 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs

Jeu de base:

Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

1921 Concordia Venus 1

1886 Essen 2019 76

SwatSh 10/10

Concordia Venus est la dernière extension de votre Vin d’jeu d’l’année 2014 : Concordia !  L’extension est proposée en 2 packagings : un stand alone qui comprend le jeu de base et l’extension ou juste l’extension.

Outre quelques petits ajouts peu significatifs comme quelques cartes supplémentaires et 1 nouveau plateau recto/verso n’apportant pas vraiment de nouveautés, le grand apport de Venus est de pouvoir y jouer en équipe de 2 joueuses.  Les principales modifications pour le jeu en équipe sont :

Lorsque vous jouez une action, votre partenaire exécute la même
Quelques actions sont moins puissantes comme le sénateur qui ne permet plus que d’acheter une seule carte tout en laissant la possibilité à votre partenaire d’en acheter une autre.  Ca diminue un peu la puissance d’une bonne planification tout en accentuant l’importance d’une bonne coordination entre les joueuses d’une même équipe.
On ne peut pas partager les ressources sauf l’argent qui peut être pris dans le stock du partenaire.
Une nouvelle action « Legatus » voit le jour et autorise votre partenaire à jouer une carte.

L’essentiel de Venus est sa possibilité de jouer à Concordia en équipe de 2 joueuses.  Les modifications aux règles sont parfaites et bien pensées pour cette configuration.  Evidemment, vous ne pourrez y jouer qu’à 4 joueuses exactement.  De plus, le jeu laisse le choix aux joueuses de fixer, dès le début, les règles de communication.  Pouvoir trop communiquer est dangereux car une joueuse peut avoir le dessus sur l’autre en lui dictant ce qu’elle doit faire.  Les règles sont un peu trop permissives à ce sujet et auraient pu proposer des directives comme par exemple empêcher les joueuses de parler des cartes action qui leur restent en main mais les autoriser à discuter sur la meilleure action à réaliser pour les 2 joueuses.  Mais, plus on autorise une communication, plus on ralentit le jeu.  Concordia Venus est d’ailleurs très amusant sans aucune communication entre les joueuses où, alors, le plus important est de bien observer son partenaire en anticipant ses besoins et en jouant les meilleurs actions possibles pour lui et pour vous.  Je ne dis pas non avoir Vénus comme partenaire 😉

Nouvelle Partie

Mais quelle claque ce jeu en équipe! On sort d’une nouvelle partie mémorable. Je ne puis que vous conseiller d’y jouer en interdisant toute communication sur le jeu de son partenaire: pas de conseil, pas d’influence, pas de demande, pas de réaction… En jouant de la sorte, tout doit être au niveau de la lecture du jeu de son associé. Et c’est savoureux. Le jeu est extrêmement bien fait pour que la coordination parfaite soit impossible à tenir et vous arriverez inévitablement à des situations où l’action que vous voulez réaliser ne conviendra pas à votre partenaire et vice versa. Il est, à ce moment, primordial de trouver l’action qui pourra vous coordonner au mieux en vue de la prochaine série d’actions consécutives bénéficiant aux 2 protagonistes.

Avec quelques petites modifications de règles et quelques cartes action spécifiques, Vénus arrive à apporter des sensations de jeu totalement différentes que dans le jeu de base grâce à son jeu en équipe unique et jamais expérimenté auparavant. Oui, voilà un jeu en équipe unique que je vous conseille à 100% si vous avez la possibilité de définir le nombre de joueuse à 4 ou 6 (avec 3 équipes de 2). Je modifie ma note à 10/10 tant cette extension est indispensable et tant ses sensations de jeu en équipe sont nouvelles.

Le seul défaut de Vénus est la qualité de son matériel. Vénus, permettant de jouer à Concordia jusqu’à 6 joueurs, apporte quelques pions ressources supplémentaires mal dimensionnés. Voyez la photo ci-dessus. Vous voyez les pions ressources du jeu de base au-dessus des pions de l’extension. Il y a une vague ressemblance mais aussi bion en épaisseur, qu’en taille, qu’en forme et qu’en couleur, c’est pas les mêmes. Bon, c’est dommage sans être catastrophique, pas assez pour perdre un demi-point dans ma note 😉

Phil: 9,5/10

Une idée de génie, je vous le dit!
Qui aurait pu prédire à sa sortie que Concordia pourrait se jouer un jour en équipe? Peu de monde, c’est certain!

Et bien, c’est fait. C’est le gros PLUS de Concordia Venus. Pour une fois que PD Verlag ne sort pas une simple extension avec des plateaux de jeux différents et l’une ou l’autre ressource supplémentaire. Cela fait vraiment plaisir et donne un bon coup de maître dans le monde ludique. En effet, les jeux qui se jouent en équipe, du moins de ce calibre, ne sont pas légion. Et quel plaisir!

La mécanique reste la même que dans le jeu de base. on joue une carte de sa main pour effectuer une action. C’est simple et limpide. Et pour reprendre toutes ses cartes jouées, on joue le TRIBUN qui permet justement de toute les reprendre.
L’astuce subliminale: votre partenaire effectue la même action que vous, sans jouer de carte évidemment.
Magnifique! Les joueurs devront donc peser l’impact de leur action sur leur partenaire:

– ok, je joue le PRAETOR pour acheter une carte, « ha mince, mon équipier n’a pas les ressources pour faire de même! Bon, est-ce que je peux faire autre chose qui l’intéresserait »

Il arrivera même parfois qu’on joue une carte plus pour son partenaire que pour soi.

L’extension ajoute même une carte LEGATUS qui permet de demander à son partenaire de joueur une carte. A première vue, pas très intéressant mais nous l’avons expérimentée à plusieurs reprises, surtout si vous n’avez plus la carte en main, par exemple!

Bon, évidemment, la durée d’une partie est rallongée. En effet, les décisions sont plus compliquées et demandent un peu plus de réflexion.



Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 17 minutes de Concordia et de Venus par SwatSh

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

3 de réponses

  1. WiZe dit :

    Quand on l’a testé à Essen , on nous a bien précisé qu’on ne pouvait pas communiquer. Le seul « moyen » étant de jouer la carte legatus. C’est chaud ainsi, mais vraiment très prenant. Il faut continuellement regarder le plateau de son coéquipier pour pouvoir jouer la meilleure carte action possible.

  2. SwatSh dit :

    De fait, c’est corrigé Frenchfrog, merci & amuse-toi bien!

  3. Frenchfrog dit :

    On peut y jouer à 4 ou 6 si je ne me trompe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *