• Gnomopolis - FICHE DE JEU
  • 0

Gnomopolis

Note moyenne
7.75
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 15' - Partie: 55'
Catégorie: Famille
Age minimum: 14
Nombre de joueurs: de 1 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , joueurs
Note moyenne des lecteurs (1 note)
9.00
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub

 

PhilRey:  8/10

Gnomopolis est un « Gnome »-building 😉 Style deck-building ou bag-building mais avec des Gnomes, des meeples quoi!

Gnomopolis n’offre pas de grandes nouveautés. En effet, on va faire nos actions avec nos Gnomes disponibles et à la fin de son tour, on piochera 3 gnomes au hasard dans sa tasse. Et oui, Conclave a inclu dans la boîte, 4 tasses pour y mettre ses gnomes. Et on pioche dedans lorsque c’est nécessaire.

Les actions sont disponibles sur le plateau individuel des joueurs, sans pouvoirs asymétriques. Les joueurs peuvent ainsi former les enfants en villageois, former les villageois en experts (ingénieur, commerçant, etc.) qui eux offrent d’autres options spécialisées. Une fois par tour, le joueur peut acheter un bâtiment, parmi les 6 disponibles. Construire un bâtiment exige certain gnomes mais attire également d’autres gnomes (l’immigration, vous comprenez?  😉

Les bâtiments offrent des actions supplémentaires.

Les joueurs, via leur caravane peuvent également utiliser une action disponible d’un autre. Ce dernier gagnera une pièce, équivalent à 1 PV.

La belle astuce du jeu est la manière de comptabiliser les points de victoire en fin de partie. En effet, les joueurs devront placer leurs gnomes sur leurs cartes Bâtiment, en respectant les spécialités évidemment. Le plateau individuel des joueurs offre également la possibilité de placer des gnomes (enfants et villageois uniquement) mais ils rapportent moins de points. Tous les gnomes ne pouvant être placés font perdre 1 PV au joueur.
Cette astuce fait en sorte qu’il ne faut pas « transfomer » à tout va ses gnomes ni se précipiter sur les bâtiments pour leurs actions. Un équilibre est nécessaire entre les deux afin de pouvoir offrir une place à chaque gnome en fin de partie.

Dans notre partie, un joueur s’est vite développé en accumulant pas mal de gnomes divers. Sa stratégie a ensuite changé afin d’acquérir des bâtiment permattant soit de les caser en fin de jeu, soit de les éliminer.

Gnomopolis est vraiment plaisant à jouer sous les 60 minutes de jeu. On doit le considérer comme un jeu familial qui introduit le bag-building de belle manière.


SwatSh: 7,5/10

Gnomopolis est un petit jeu de bagbuilding très agréable.  Il ne révolutionne pourtant rien.  A chaque tour on va piocher des gnomes, les utiliser puis les défausser avec ceux éventuellement gagnés.  Dès qu’on ne sait plus en piocher, on mélange sa défausse pour reconstituer une nouvelle pioche, classique.

Ce qu’on peut faire avec ses gnomes est également très classique : défausser un gnome d’une couleur pour en obtenir un ou plusieurs autres d’une autre couleur, gagner un gnome de couleur joker, gagner de l’argent, piocher de nouveaux gnomes, acheter une carte action qui va étendre les actions possibles ou gagner des PVs.

A cela s’adjoint un système de majorité qui donne un avantage à la joueuse possédant le plus de cartes d’un type.

Les choix sont assez simples et j’aurais préféré gagner des cartes aux pouvoirs plus originaux qu’une simple transformation de ressources.  Rien de révolutionnaire donc mais un petit jeu qui tourne bien et qui apporte une certaine tension dans la bataille des cartes et objectifs entre les gnomes que nous sommes 😉



Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

par Atoine Busq
Beau
estratégique

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *