• In the Hall of the Mountain King (L’Antre du Roi de la Montagne) - FICHE DE JEU
  • 2

In the Hall of the Mountain King (L’Antre du Roi de la Montagne)

Note moyenne
8.50
(1 note)
Règles: 25' - Partie: 105' - Meilleur score: 112
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s): ,
Editeur(s): ,
Distributeur(s):
Mécanisme(s): , , , ,
Contient du plastique
Catégorie: Expert
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , , joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh: 8,5/10

La paire d’auteurs responsable d’In the Hall of the Mountain King / L’Antre du Roi de la Montagne n’en est pas à son premier essai puisque ces auteurs ont déjà réalisé, séparément, de très chouettes jeux comme Junk Art, Belfort ou Alba Longa.

Nous sommes des trolls qui revenons à notre montagne chérie après de trop nombreuses années de guerre.  Nous allons donc réinvestir notre montagne sacrée en y creusant des galeries, en déterrant nos antiques statues et en les déplaçant là où elles brillent le plus : au cœur de la montagne sacrée !  In the Hall of the Mountain King est un jeu de gestion de ressources croisé avec un jeu de pose de tuiles assez proche de blokus (si si 😉 ) et un jeu de pickup & delivery.  Dans l’Antre du Roi de la Montagne, les joueurs jouent chacun à leur tour et, à son tour, un joueur doit suivre le déroulement de 4 phases.

Les sorts

Au début de son tour, une joueuse peut commencer par lancer un sort et activer un workshop.  Je reviendrai sur les workshops dans le paragraphe suivant.  Le lancement d’un sort est un des aspects les plus funs dans l’Antre du Roi de la Montagne.  Le jeu fournit 17 sorts différents et on en place 3 à disposition des joueuses en début de partie.  Pour activer un des sorts à disposition, on doit y déposer une gemme de cristal.  Dès qu’un sort contient 3 gemmes, il est défaussé et remplacé par le suivant de la pioche.  Ces sorts vont apporter certains pouvoirs intéressants dont il serait dommage de se passer.  A chaque tour, les joueuses vont s’organiser pour disposer toujours d’une gemme afin de pouvoir bénéficier d’un sort souvent assez puissant.  Le fait que ces sorts changent à chaque partie et évoluent au cours d’une partie apporte pas mal de fun et de rejouabilité.  Au lieu de donner la possibilité aux joueuses de gagner des capacités « personnelles » en cours de partie, le jeu donne la possibilité aux joueuses d’activer des capacités communes au choix.  C’est bien vu car ça allège le jeu tout en lui donnant une certaine profondeur.

Les trolls et leurs ressources

La phase suivante donne le choix aux joueurs entre construire un tunnel et engager un troll.  Les joueurs vont généralement engager un troll lorsqu’ils auront besoin de ressources.  Pour cela, chaque joueur dispose de son « arbre à troll » 😀  Quand on engage un troll, on le place au-dessus de 2 autres trolls dans sa pyramide et on active le troll engagé ainsi que tous les trolls situés sous lui.  Chaque troll produit des ressources qu’on va placer sur la carte du troll « producteur » en question.  Si un troll qui produit a déjà des ressources sur lui, il ne produit pas une seconde fois ces mêmes ressources.  Cette contrainte, majeure, va vous obliger à bien gérer vos ressources et votre stock.  Inutile de produire à tout va, mieux vaut le faire progressivement.  Il y a néanmoins une certaine course à la production car le joueur qui engagera en premier son 6ème et dernier troll, remportera un bonus en PVs.  Tout cela est contradictoire et tant mieux 🙂

Et c’est là où les workshops interviennent.  Quand vous creusez un tunnel, vous allez pouvoir atteindre des cases workshops.  Quand c’est le cas, vous pourrez choisir un des workshops disponibles pour la partie (tant qu’il en reste) et le construire à cet endroit.  Les workshops vont vous permettre d’échanger des ressources contre d’autres.  Le grand avantage de ces échanges est qu’on va pouvoir prendre la ressource sur un troll et placer la ressource échangée dans sa réserve personnelle, libérant ainsi son troll de la ressource et lui permettant donc de reproduire la même ressource plus tard.  La majorité des workshops permettent de réaliser les échanges dans les 2 sens.  Si, par exemple, vous avez un troll qui produit de la pierre et que vous avez un workshop qui peut échanger de la pierre contre du métal.  En activant le workshop 2 fois, vous pouvez échanger 1 pierre contre 1 métal puis 1 métal pour 1 pierre pour garder la même ressource mais simplement la déplacer de votre troll à votre réserve.

Cette série de mécanismes originaux va rendre votre gestion de ressources très intéressante.

Creuser un tunnel c’est excitant

Au lieu d’engager un troll, vous pouvez creuser un tunnel. Creuser un tunnel va vous coûter plus ou moins de ressources en fonction de la taille voulue de votre tunnel (de 2 à 5 cases) et de n’endroit où vous le creuser. Plus vous le creusez profond au centre de la montagne, plus il vous coûte. Mais creuser un tunnel ne fait pas que coûter, ça vous rapporte aussi! Tout d’abord, en fonction des ressources utilisées pour creuser, cela va vous rapporter des PVs. Il est bien indiqué dans les règles que creuser est tellement excitant pour nous qu’on en oublie souvent de prendre des PVs. Et c’est vrai, je vous assure que vous allez oublier quelques fois de prendre vos PVs tellement c’est excitant 😀 De plus, en fonction de l’endroit où vous creusez, vous allez pouvoir récupérer des ressources disponibles sur le chemin et déterrer d’antiques statues.

Les antiques statues

Quand on atteint une statue avec un tunnel, on la place sur son tunnel. Dorénavant, la statue vous appartient et on ne pourra pas vous la voler. Inutile de vous dire qu’il va y avoir une course à la statue 😉 Surtout que les statues sont votre plus grande source de revenus. La dernière phase de votre tour va consister à dépenser des ressources pour pouvoir déplacer vos statues le long de vos tunnels afin de les amener le plus près possible du centre de la montagne, là où elles vous rapporteront le plus…

L’Antre est l’Objectif

Il n’y a pas beaucoup de stratégies différentes dans l’Antre du Roi de la Montagne. Vous n’avez qu’un seul objectif: ramener un maximum de statues au centre de la montagne et, si possible, les placer sur un piédestal qui va doubler les PVs générés. Pour cela, vous devrez profiter au mieux au meilleur moment des sorts disponibles, bien gérer vos ressources et surtout gagner les différentes courses contre vos adversaires. La course à la prise des statues, la course aux places intéressantes au cœur de la montagne, la course aux sorts et trolls les plus intéressants, la course aux bonus de fin de partie,… L’Antre du Roi de la Montagne est un jeu où l’interaction est bien présente et c’est son grand point fort. Les choix sont difficiles même s’ils peuvent être calculatoires en fin de partie. Il est plutôt à conseiller à partir de 3 joueurs car, à 2, on est vite perdu dans cette montagne trop grande pour nous.



Vin d’jeu d’vidéo

L’explication des règles dégustées en 20 minutes par SwatSh


L’explication des règles par Chaps


Vin d’jeu d’music

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

2 de réponses

  1. SwatSh dit :

    Je n’ai pas le jeu Hector. Je ne pourrais pas t’aider. Mais, de mémoire, je n’ai pas vu de cartes automa. Santé et amuse-toi bien!

  2. Hector chamallow dit :

    Bonjour. Je ne pense pas que vous ayez joué en solo. Mais pouvez-vous me dire s’il y a dans la boîte des cartes automa pour le mode solo ? Merci. Bon jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *