• Samhain - FICHE DE JEU
  • 4

Samhain

Note moyenne
8.50
(1 note)
Mise en place: 10' - Règles: 25' - Partie: 70'
Année:
Auteur(s): ,
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Catégorie: Intermédiaire
Age minimum: 12
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de joueurs
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub

1531 Samhain 1

Swa 19

SwatSh: 8,5/10

Samhain est un jeu de (dé)placement d’ouvriers, aux règles simples, au matériel limité.  C’est un petit jeu, dans une petite boite vendu moins de 20 Eur.  Et pourtant, il a tout d’un grand !  Il est sans aucun hasard, avec une grande interactivité et, surtout, une grande profondeur.  Ce qui est très étonnant pour ce format plutôt minimaliste.

Thème

Il se déroule durant le premier siècle avant notre ère.  Les légions de César avancent et sont aux portes des terres Celtiques.  La nuit de Samhain (voir définition ci-après), les tribus celtiques vont demander de l’aide aux anciens dieux.  Ils vont non seulement demander de l’aide aux dieux mais également du courage afin de pouvoir élire celui qui les dirigera.

Origines du nom

Samhain (Samain en Français) est une fête religieuse celtique célébrée en Ecosse et en Irlande qui dure 3 jours pendant le mois de Novembre.  Sa traduction Celtique donne « fin de l’été ».  Elle célèbre le début de la saison « sombre ».  C’est une fête de transition, fêtant le passage d’une année à l’autre mais également l’ouverture vers l’Autre Monde, celui des dieux.  Elle est propice aux événements magiques & mythiques.  Elle est d’ailleurs la source d’une croyance bretonne où les âmes des morts revenaient la veille de la Toussaint.

Plateau modulable

Samhain est un jeu pour 2 à 4 joueurs et dure environ 70 minutes.  Son plateau est modulable puisqu’il comporte 15 tuiles action différentes placées au hasard (en suivant certaines contraintes).  Grâce à cette mise en place modulable, aucune partie ne se ressemblera.  En détail, il comporte 3 tuiles action pour chacun des 5 dieux (3 x 5 = 15).  Chaque dieu a un temple à lui.  On va mélanger les 5 cartes temple et les disposer en une colonne.  On va ensuite mélanger les tuiles dieux et les placer un à un en face du temple qui correspond au dieu associé à l’action.  Chaque temple présente 2 échelles (jour et nuit) qui apporteront des PVs aux joueurs situés sur les plus hautes marches.

Le membres du clan1781 Samhain 2

Chaque joueur dispose d’une dizaine d’ouvriers, appelés ici les membres de clan.  Vous allez devoir bien les gérer car ils serviront à différents endroits : sur les tuiles actions, sur les temples et dans le cimetière !   Lors de la mise en place, vous allez placer 3 membres de clan sur 3 tuiles action ainsi que 3 autres membres sur les échelles de 3 temples.

Le jour et la nuit

En fonction du nombre de joueurs, Samhain se joue en 4, 5 ou 6 tours (pour 4/3/2 joueurs).  Chaque tour représente soit le jour, soit la nuit, en alternance.  Le tour 1 = le jour, le tour 2 = la nuit, le tour 3 = le jour,…  Et chaque tuile action propose une action jour et une action nuit.  Si on est un tour « jour », on ne pourra exécuter que l’action « jour » des cartes, si on est un tour « nuit », on ne pourra exécuter que les actions nuits.  Il va falloir bien planifier vos actions pour profiter au mieux des actions de chaque côté.  Heureusement, au prix d’une ressource, Samhain permet de réaliser l’action ne correspondant pas au tour.  Les ressources étant rares, il vous faudra éviter d’abuser de cette possibilité.

Le tour & la fin de tour

Le tour (= jour ou nuit) de jeu est très simple : chaque joueur, à son tour, réalise une action, jusqu’à ce que tout le monde passe.  A ce moment, c’est la fin du tour et on va attribuer des points en fonction de chaque temple.  Chaque temple a 2 échelles : une de jour et une de nuit.  Chaque échelle comporte 5 échelons.  A chaque fois qu’on gagne un point de dévotion pour le dieu correspondant, on augmente notre marqueur d’un cran.  Si on n’est pas encore présent sur l’échelle, on doit prendre un de nos membres de clan et le placer sur le premier échelon.  On va devoir bien gérer ses membres pour en avoir assez lorsque qu’il faudra en placer un nouveau sur une échelle.

A la fin de chaque tour, on regarde les échelles des temples de chaque dieux correspondants au jour ou à la nuit en fonction du tour en cours.  Le joueur positionné en tête gagne 2 PVs et le second 1 PV.  En cas d’égalité, personne ne gagne de PV.  Ces 5 échelles sont une des sources majeures de PVs mais pas uniquement et de nombreuses cartes actions vont vous permettre d’en gagner également.  Ce sont d’ailleurs elles qui vont vous permettre de suivre des stratégies différentes mais j’y reviens.

A noter aussi que comme on va scorer les échelles de jour le jour et les échelles de nuit la nuit, cela nécessitera de l’anticipation de la part des joueurs.

Les feux follets

Avant d’aller plus loin, il faut que je vous explique la notion géniale des feux follets.  Les feux follets sont représentés par des cubes.  Lorsque quelque chose ne va pas, on reçoit un feu follet.  Par exemple :

  • On doit augmenter sur la piste d’un temple mais on est déjà au maximum : 1 feu follet
  • On doit ajouter un membre de clan sur une échelle de temple mais on n’a plus de membre de réserve : 1 feu follet
  • On doit réaliser une action mais on ne sait pas en payer le coût : 1 feu follet
  • On doit réaliser une action de récolte de ressources mais il n’y a plus assez de ressource en réserve : 1 feu follet Oui, tout est limité dans Samhain : chaque ressource est limitée, vos membres de clan sont limités, les bâtiments sont limités (j’y reviens) et même le nombre de feux follets est limité !

Les feux follets sont bien et pas bien à la fois.  C’est un concept génial.

  • Bien : ils peuvent servir comme ressource à certaines actions
  • Pas bien : ils valent -1 PV à la fin du jeu et si, en cours de jeu, la réserve de feux follets est vide, alors a lieu la fête des âmes : celui qui a le plus de feux follets perd un membre de clan qui va au cimetière.  Ensuite, chaque joueur doit rendre tous ses feux follets et payer une ressource pour chacun d’eux.

1781 Samhain 4Les actions

A son tour, on réalise une action parmi les 3 possibles :

1)Déplacer et réaliser

On peut déplacer un de ses membres de clan d’une tuile action vers une autre adjacente orthogonalement et réaliser l’action de la tuile d’arrivée.  On n’est pas obligé de déplacer son membre de clan, ce qui veut dire qu’on peut également réaliser l’action de la tuile où se situe votre membre de clan.  On n’est par contre obligé de réaliser l’action : mieux vaut avoir les conditions nécessaires sous peine de feu follet !  Quand on réalise une action, on place le membre du clan qui la réalise sur la zone « épuisé » ce qui rend ce membre indisponible pour d’autres actions.

Les choix C’est là une des grandes particularités pour ce petit jeu: les choix sont très nombreux.  Une tuile action a entre 2 et 4 autres tuiles adjacentes et chaque tuile propose 2 actions différentes.  Ce qui fait que si vous êtes situé sur une tuile avec 4 tuiles adjacentes, vous pouvez réaliser une action d’une des 5 tuiles (la tuile où vous vous situez comprise).  Comme il y a 2 actions par tuile, cela donne 10 choix possibles !  Et ce, sans compter que certains bâtiments vont vous permettre de vous déplacer plus loin que sur les tuiles action adjacentes augmentant d’autant plus les possibilités !

Optimisation Si plusieurs membres de votre clan se situent sur la tuile action dont vous réalisez l’action, vous vous devez d’utiliser tous les membres de votre clan (vous ne pouvez pas vous les garder pour plus tard).  Soit vous les utilisez tous pour réaliser la même action de jour ou de nuit en fonction du tour en cours soit vous décidez de les utiliser différemment.  Si vous les utilisez pour la même action, vous gagnez « 1 » : soit une ressource en moins, soit un bénéfice en plus (1 ressource, 1 PV,…).  Le grand avantage c’est que vous allez gagner plus qu’en réalisant 2 fois la même action et l’inconvénient c’est que vous ne pourrez pas vous diversifier entre les différentes actions possibles.  Bonjour les choix (bis)!

Interaction Une autre idée de génie de Samhain est de proposer de l’interaction même dans l’exécution de l’action.  Si vous réalisez l’action d’une tuile et qu’un adversaire a un membre de clan sur cette même tuile, il est obligé de réaliser une des 2 actions de cette même tuile.  Même s’il désirait quitter la tuile plus tard pour réaliser l’action d’une tuile action adjacente, il n’a pas le choix, il devra effectuer l’action de cette tuile.  Il faut espérer pour lui qu’il ait les ressources nécessaires sous peine de recevoir un feu follet et de perdre son action!

C’est une mécanique très originale qui va apporter une forte interaction et qui va faire grincer les dents.  Les bons joueurs seront d’ailleurs très attentifs à cette mécanique en veillant à réaliser les actions nécessitant un déplacement avant toute autre action afin de « sauver » les membres de clan susceptibles d’être pris avant.  De plus, si on doit réaliser une action et que ça oblige un autre joueur à réaliser la même alors qu’on pense qu’elle ne l’intéresse pas, on a là une bonne manière de le bloquer !

2)Etendre son clan

Cela consiste à engager un nouveau membre et à le placer sur la tuile action de son choix (bonjour les choix (ter) !).  Le prix n’est pas rien : 1 MP par membre du clan présent sur le plateau + 1.  Les MP sont une autre belle trouvaille dans Samain.  MP = points multiples.  1 MP peut être payé non seulement avec une des 3 ressources mais également avec un point de dévotion de l’échelle d’un des temples ou même avec un PV.  Grâce à cette mécanique, vous allez pouvoir encore mieux gérer vos ressources, vos membres de clan sur les échelles des temples et même vos PVs : certains sacrifices en PVs peuvent s’avérer judicieux.

3)Passer

On ne peut passer que si tous les membres de son clan sont épuisés.  Si ce n’est pas le cas, on ne peut pas passer même si exécuter une action avec un membre de clan peut vous apporter des feux follets !

1552 Samhain

Les actions possibles

Je ne vais pas vous passer en revue les 30 actions différentes possibles mais en gros vous allez pouvoir :

  • Récolter une des 3 ressources du jeu(bois-pierre-or).  En général, vous pourrez récolter plus de ressources la nuit que le jour mais quand vous profitez d’une action nuit, vous gagnerez un feu follet…  L’action de récolte a un autre avantage, elle vous permet d’augmenter d’un cran sur la piste du temple correspondant.  C’est donc une bonne manière de gagner des PVs sur les différentes échelles. Les ressources de César Autre trouvaille géniale de Samhain : au début du jeu, vous recevez 6 ressources (2 de chaque).  Ce sont les ressources de César.  A la fin du jeu, vous devrez rendre ces 6 ressources de départ.  Si vous ne les avez pas, vous pourriez être considéré comme un traitre.  Parmi les joueurs n’ayant pas au minimum les 6 ressources de César, On regarde celui qui en a le moins : il est considéré comme un traitre et perd immédiatement la partie. Non seulement cette mécanique apporte un peu de suspense à la partie mais en plus elle va vous encourager à récolter des ressources jusqu’à la fin même si vous n’en avez plus besoin.  C’est bien vu de rendre certaines actions toujours attractives du début à la fin du jeu, ça rend les choix encore plus difficiles…
  • Construire un des 5 bâtiments du jeu.  Ces bâtiments vont vous apporter différents bonus : gagner une ressource par tour, pouvoir déplacer un membre d’une case supplémentaire, pouvoir réaliser des échanges de ressources, brûler un feu follet et se protéger contre les actions des adversaires.
  • Déplacer des membres de clansà vous ou à vos adversaires
  • Actions d’interaction Elles sont nombreuses et peuvent faire mal.  Certaines vont vous permettre de voler un bâtiment à un adversaire, d’autres de déplacer ou même de tuer des membres de clans adverses,… Autant d’actions qui vont augmenter l’interactivité entre les joueurs de manière considérable.  Certaines de ces actions peuvent faire très mal et il vous faudra être vigilent pour, non pas les éviter (c’est impossible) mais du moins minimiser leurs conséquences.
  • Rechercher des membres de clans dans le cimetière(oui, nous sommes bien avant JC 😉 )
  • Gagner des points de dévotionsur les échelles des dieux correspondants
  • Gagner des PVs supplémentaires en fonction du nombre d’échelles de temple où vous êtes situé en 1ère position.  Cette action encourage clairement les joueurs ayant choisi la stratégie « temple » afin de gagner un maximum de PVs.  Voilà déjà la première des différentes stratégies possibles dans ce jeu à 9,95 Eur !
  • Gagner des PVs en fonction des bâtiments que vous possédez : et une seconde stratégie, une !
  • Gagner des PVs en dépensant des ressources
  • Gagner des PVs en sacrifiant des membres de clan
  • Gagner des PVs contre des feux follets

Oui oui, incroyable mais ce petit jeu permet une multitude de stratégies différentes.

Résumé1531 Samhain 6

Si vous n’avez pas eu le courage de lire ce qui précède, voici un petit résumé.  Le jeu se joue en 4 à 6 tours.  A chaque tour, les joueurs vont réaliser une action chacun puis une seconde, puis une troisième,… jusque quand tout le monde a passé.  Outre pouvoir ajouter un nouveau membre de clan (= 1 nouvel ouvrier) sur le plateau, les joueurs vont principalement déplacer leurs membres de clan entre les 15 tuiles actions disponibles et réaliser l’action de celle où ils arrivent.  Chaque tuile propose 2 actions différentes et vous vous devrez de réaliser celle qui correspond au tour en cours.  Vous pourrez réaliser l’autre mais cela va vous coûter une ressource ce qui est suffisamment cher pour vous faire hésiter.  Les choix sont d’ailleurs très nombreux et peu évidents.  Les actions vont vous permettre de gagner des ressources, construire des bâtiments qui vont vous donner certains bonus, attaquer vos adversaires ou gagner des PVs d’une multitude de façons différentes autorisant autant de stratégies gagnantes.  L’interaction entre les joueurs est très importante et peut faire mal.  Elle se situe non seulement au niveau des actions elles-mêmes (voler des bâtiments, tuer des membres de clan, les déplacer,…) mais également lors du choix d’action puisqu’on peut obliger un adversaire de réaliser une action où un de ses membres est situé si on exécute l’action en question.  C’est une mécanique très originale.  Le jeu est rempli d’ailleurs de petites trouvailles du genre :

  • la gestion de ses membres de clan qui peuvent servir à différentes choses
  • la gestion des feux follets qu’on reçoit lorsqu’on est en manque de ressource ou que le stock général est vide ou lorsqu’on ne sait pas réaliser une action.  Ils peuvent apporter des effets aussi bien positifs que négatifs en fonction des actions que vous décidez de réaliser.
  • Les ressources de départ qu’il faudra rendre à César à la fin rendant l’action récolte de ressources intéressante du début à la fin du jeu
  • L’optimisation de vos actions si vous avez plusieurs membres de clans qui réalisent la même action
  • L’alternance jour/nuit et les actions différentes disponibles en fonction des tours
  • Les points multiples

Conclusion

Samhain m’a véritablement surpris.  Pour un petit jeu minimaliste à moins de 20 Eur, il propose un jeu original, sans hasard (ni pioche de cartes, ni lancement de dés), avec une réelle profondeur, des choix cornéliens et de nombreuses stratégies différentes possibles.  Vous maîtriserez 100% du jeu si ce n’est les coups bas de vos adversaires que vous allez devoir anticiper au mieux.  L’interaction est très forte dans le jeu et peut faire des dégâts.  Il vous faudra bien anticiper les actions adverses pour vous en prémunir un maximum.  Mais cette forte interaction en font un jeu d’autant plus original qu’il y a peu de jeu Européens sans combat qui en proposent autant.  Et grâce à cette interactivité, à la variété de ses parties due à son plateau modulable et aux choix des joueurs, à sa profondeur par rapport à son côté minimaliste et à ses différentes mécaniques originales, Samhain est un jeu unique que je vous conseille de posséder ne fut-ce que pour l’expérience unique qu’il va vous apporter.


1781 Samhain 9


Vin d’jeu d’vidéo

La dégustation en 24 minutes par SwatSh

Avis et notes des lecteurs
Pas encore de note !
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

4 de réponses

  1. Paul dit :

    Je l’ai également et eu l’occasion de jouer une fois seulement mais je suis d’axcord que la profondeur nous a surpris.
    Par contre je trouvais les règles pas suffisamment précises. Je vais vérifier si elles ont été modifiées entre temps.
    Merci pour l’article en tout cas que j’attendais également.

  2. SwatSh dit :

    @Tony: Tu trouveras les règles Fr sur le site de Giochix: https://www.giochix.it/scheda.php?item=3872&crowd=0&lingua=3
    @Salmanazar: Oui, j’adore ce petit jeu même si les retours sont plutôt mitigés. Si tu y joues, n’hésite pas à nous revenir et nous dire ce que tu en penses.
    Amusez-vous bien!

  3. Salmanazar dit :

    Ah, enfin la critique de ce jeu.

    Je m’étais dis : ils ont reçu leur boîte, ils ont joué, pas trop apprécié et ils n’osent pas faire la critique, suite à la promotion pour la campagne. Que nenni.

    Pour ma part, reçu depuis Essen 2017 et pas encore joué…

  4. Tony dit :

    Bonjour,

    je cherche les règles en français de ce jeu
    Pouvez-vous m’indiquer ou les trouver?

    Merci et bravo pour votre travail !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *