• Beez - FICHE DE JEU
  • 0

Beez

Note moyenne
7.50
(2 notes)
Mise en place: 10' - Règles: 5' - Durée par joueur/euse: 10' - Meilleur score: 39
Année:
Auteur(s):
Illustrateur(s):
Editeur(s):
Distributeur(s):
Mécanisme(s): , , ,
Contient du plastique
Catégorie: Famille
Age minimum: 8
Nombre de joueurs: de 2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs conseillé: de , joueurs
Fabriqué en: Chine
Langue: Français
Note moyenne des lecteurs : pas encore de note !
-.--
Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

pub pub pub pub

SwatSh: 7,5/10

Après le succès mondial et mérité d’Azul et de ses dérivés, c’est toujours un événement de découvrir un nouveau jeu de son éditeur Next Move Games.

Conforme à la ligne éditoriale de Next Move Games, Beez est un jeu abstrait. Il offre néanmoins l’avantage d’avoir un thème assez bien retranscrit dans les mécanismes: les abeilles qui vont butiner le pollen de fleur en fleur pour le stocker dans leurs alvéoles et fabriquer du miel (les points de victoires se calculent en gouttes de miel 🙂 ).

Beez est très simple et s’explique en 5 minutes. Chaque joueur joue à son tour et, à son tour, doit tourner son abeille dans une direction différente de sa position actuelle et, en fonction de la direction prise, se déplacer d’un nombre précis de cases. Selon la direction choisie, l’abeille se déplacera entre 1 et 5 cases. Si elle arrive sur une case adjacente à un ou plusieurs pollens, le joueur pourra récupérer un des pollens adjacents. Si elle atterrit juste sur le pollen du centre d’une fleur, le joueur pourra également récupérer le grand pollen du centre. Le ou les pollens récupérés vont alors être placés dans les alvéoles du nid du joueur à des endroits précis en fonction du nombre de cases parcourues par son abeille.

Dès qu’une joueuse aura récupéré son douzième pollen, on terminera le tour en cours et on calculera les gouttes de miel. Les joueuses vont gagner des gouttes de miel en fonction des 3 cartes objectif tirées au hasard pour la partie. Elles vont dès lors pouvoir gagner des gouttes de miel en fonction des couleurs de pollen recueillies, des formes réalisées dans leur nid (ligne droite, contour, triangle), de la partie du nid remplie,… De plus, en début de partie, les joueuses vont recevoir trois cartes objectifs parmi lesquelles elles n’en garderont que 2 qu’elles marqueront également à la fin du jeu.

Evidemment, ces différents objectifs seront régulièrement contradictoires et vous allez devoir choisir vos batailles 🙂 Il vous sera impossible d’optimiser tous les objectifs mais vous allez devoir choisir ceux qui se combinent le mieux entre eux. Bien les choisir, dès le début de la partie, fera partie des choix cruciaux de Beez. J’ai néanmoins trouvé un peu dommage que la profondeur du jeu s’arrêtait aux objectifs. J’aurais aimé des éléments qui cassent plus le train train de la réalisation d’objectifs, quelque chose comme des piqures d’abeilles comme les pouvoirs asymétriques du fabuleux Santorini (Vin d’jeu d’l’année familial 2018). Outre cette trop grande simplicité dans la complétion des objectifs, encore faut-il avoir la paix en butinant. Même si le plateau d’jeu est suffisamment large pour ne pas trop s’ennuyer les uns les autres, il arrivera de temps en temps qu’une abeille adverse vienne bouleverser vos plans en vous chipant un pollen que vous convoitiez ou en se plaçant sur votre chemin. Beez est d’ailleurs assez tactique car il est extrêmement difficile de planifier plus de deux tours à l’avance et vous vous surprendrez à prendre vos décisions au moment de jouer et plus rarement durant les tours adverses. Le plateau modulaire, le jeu des adversaires et surtout les divers objectifs assureront quant à eux la variabilité de vos parties. Même sans venin, ces abeilles font un miel qu’on se plaît à déguster.


Philrey: 7,5/10

Voilà un jeu tout en couleur et super bien illustré, avec un matériel très sympathique, surtout les petites abeilles.

Comme SwatSh l’indique, on est face à un jeu abstrait même si le thème est quand même un peu respecté. Le but sera de ramasser du nectar et le ramener à sa ruche. Comme on peut le voir sur la photo, la base des abeilles est de forme hexagonale avec des chiffres de chaque côté. Ces chiffres sont les points de mouvements à faire si vous choisissez cette direction. Quatre fois sur six, vous avez le choix entre 2. Vous devez donc déplacer votre abeille du nombre exacte de case. Seule la direction droit devant vous est interdite. Sinon, une ou cinq cases si vous voulez faire 1/6 de tour (c’est à dire vers l’avant mais en diagonale), deux ou quatre si vous optez pour 2/6 de tour (c’est à dire vers l’arrière mais en diagonale) ou encore trois cases si vous optez pour un 1/2 tour.

Suite à votre déplacement, vous pouvez prendre un jeton Nectar s’il y en a un d’encore disponible. Vous pouvez même en prendre deux si votre mouvement vous conduit au centre d’une fleur « extérieure » disposant d’encore un jeton Pollen (plus gros).

Ce jeton, il faut maintenant le placer dans votre ruche. L’endroit est assez libre mais la case choisie doit correspondre aux points mouvement dépensés. Par exemple, si vous avez déplacé votre abeille de 4 cases, vous devez placer votre jeton Nectar/Pollen su case « 4-5 ».

En ce qui concerne les règles, c’est tout. C’est donc super facile à expliquer!

Maintenant, votre but est de placer justement ces pions Pollen/Nectar de façon à répondre à des objectifs. Trois d’entre eux sont visible à tous tandis que chaque joueur en aura aussi 2 cachés. Ces objectifs peuvent se contredirent d’une certaine manière. Il vous incombe donc de choisir. En même temps, c’est bien aussi puisqu’il ne vous sera pas toujours possible de ramasser les jetons que vous voulez. Vous serez donc content de quand même pouvoir marquer des points.

Il y a 3 types d’objectif: une série qui exige de remplir une partie de la ruche (toute la ligne du milieu de valeur 1 par exemple), une deuxième série qui exige un certain positionnement (par exemple 3 jetons de couleur différentes en triangle) et enfin une série qui vous dirigera plus vers une couleur précise (par exemple 2 PV par jeton blanc)

Alors on pourrait penser que c’est facile mais il n’en est rien. Beez exige une certaine planification des mouvements pour aller chercher les pions nécessaires. Ce qui demande d’être assez à l’aise avec le fait que votre abeille n’arrête pas de pivoter. Pas évident du coup d’aller chercher les jeton Pollen au centre des fleurs.

Ajoutez à cela que vous ne récupèrerez que maximum 12 jetons. C’est la condition de fin de partie. Et ces parties sont du coup très courtes, évitant du même coup une certaine « répétitivité » et forçant à faire des choix. L’interaction entre les joueurs n’est pas exceptionnelle puisqu’elle consiste à uniquement bloquer une case (et du coup peut-être une possibilité de mouvement) à vos adversaires et une petite course pour prendre les jetons avant les autres.

Beez est donc sympa pour son thème, le plaisir ludique qu’il procure et son accessibilité.



Vin d’jeu d’vidéo

Explication du jeu dégusté par SwatSh

Soumettre votre avis:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Soumettre
     
Annuler

Donner votre avis !

Si vous aimez, vous aimerez peut-être...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *